Immobilier

Immobilier commercial : Le britannique Hammerson dépose une offre de 3,9 milliards d’euros pour le rachat d’Intu

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

L’opération qui reste soumise à l’approbation des autorités de régulation pourrait permettre à Hammerson (12 milliards d’euros d’actifs) de devenir un nouveau géant européen de l’immobilier commercial.

 

Hammerson, société foncière britannique dont le portefeuille est valorisé à 12 milliards d’euros, a déposé une offre de rachat de 3,9 milliards d’euros (3,4 milliards de livres) que son concurrent direct Intu aurait accepté, a indiqué la direction ce mercredi. Les deux conseils d’administration des deux entreprises se seraient mis d’accord sur le montant de l’opération, prévue exclusivement via un échange d’action. La transaction qui reste soumise à l’approbation des actionnaires et des autorités de régulation permettrait de créer la première société foncière britannique, avec 23 milliards d’euros d’actifs immobiliers. A l’issue de l’opération prévue au quatrième trimestre 2018, les actionnaires d’Hammerson détiendrait 55% d’Intu. « Cette acquisition va permettre de rapprocher des portefeuilles immobiliers de qualité pour créer une société foncière leader en Europe, avec d’importants revenus et des perspectives de croissance supérieures », a expliqué le gestionnaire immobilier.

 

9 centres commerciaux en France

 

Valorisé à environ 12 milliards d’euros, le parc immobilier du géant britannique se compose de 23 centres commerciaux de taille régionale et de galeries marchandes. Au Royaume-Uni, le groupe exploite notamment le centre commercial Bullring (126 900 m2) à Birmingham et le centre Cabot Circus (96 100 m2) à Bristol. Présent depuis une trentaine d’années en France, Hammerson est propriétaire de 9 centres commerciaux (Italie 2, les 3 Fontaines, Nicétoile…) pour une valorisation estimée à 2,53 milliards d’euros.

De son côté, la société foncière britannique Intu exploite plusieurs centres commerciaux en Europe, notamment en Espagne où il détient les sites de Xanadu près de Madrid, le Puerto Venecia de Saragosse et l’Intu Asturias, dans la région du même nom. Son portefeuille d’actifs est estimé à 11,5 milliards d’euros.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X