En direct

Immobilier-aménagement Les neuf métiers de la future entité Scic/Scet

PATRICE DROUIN |  le 21/02/1997  |  SEMCollectivités localesImmobilierInnovationTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

SEM
Collectivités locales
Immobilier
Innovation
Technique
Valider

-Le rapprochement des deux filiales de la Caisse des dépôts devrait être effectif en septembre prochain. -Principale innovation la mise en place d'une logique de métiers.

En octobre dernier (voir « Le Moniteur » du 25 octobre 1996, p. 18), l'annonce du rapprochement entre la Scic et la Scet avait fait l'effet d'une bombe. En effet, peu nombreux étaient ceux qui croyaient possible une complémentarité entre ces deux filiales - immobilière d'un côté et d'aménagement de l'autre - de la Caisse des dépôts et consignations.

C'est pourtant ce que François Jouven, le nouveau président de la Scic, et Dominique Figeat, son directeur général (il est également président de la Scet), s'efforcent de démontrer, avec la participation active des cadres de ces deux entités qui ne devraient en faire plus qu'une, au plus tard à l'automne prochain.

Bien que plus d'une question reste encore en suspens, il y a de fortes chances pour que le nouvel ensemble (1) soit organisé avec une logique de « métiers ». Les dirigeants et les responsables de la Scic/Scet ont recensé neuf « métiers » (voir tableau), neuf « filières » qui devraient être indépendantes les unes des autres sur le plan financier. Ce qui revient à dire que les pertes d'un métier ne pourront pas être compensées par les profits enregistrés par un autre. Chaque filière sera donc un centre de profits.

Cette segmentation du marché va loin puisque chaque patron de filière sera pleinement responsable de tous les aspects du métier. « La nouvelle entité devra être en mesure de proposer aux différentes clientèles des services de qualité, répondant encore mieux qu'aujourd'hui à leurs attentes », remarque Jean-Pierre Brunel, directeur général adjoint et « patron » de l'économie mixte à la Caisse des dépôts et consignations. Autre objectif avoué de ce rapprochement : un retour à la rentabilité financière, le résultat net escompté devant être d'au moins 100 millions de francs dès l'an 2000. Et la nouvelle entité devra être également plus présente à l'international.

Restructuration en vue dans la nouvelle entité

A l'heure actuelle, la Scic et la Scet comptent quelque 5 200 salariés. Le rapprochement risque de déboucher sur une réduction des effectifs, aussi bien au siège parisien qu'en régions. D'où l'inquiétude bien compréhensible des personnes concernées par ce mariage entre les activités immobilières et les activités d'aménagement de la Caisse des dépôts. D'autant que l'économie mixte et le logement social traversent actuellement une période particulièrement difficile.

(1) Une liste d'une vingtaine de noms va être soumise au personnel qui est donc appelé à choisir le nom de la future entité.

TABLEAU : LES NEUF PILIERS DU NOUVEL ENSEMBLE (Segmentation produits/marchés)

Chiffre d'affaires (1)

Services à l'économie mixte locale400

Services aux SEM d'autoroutes70

Logement HLM

(propriétaire et gestionnaire)2 315

Logement locatif intermédiaire

(propriétaire et gestionnaire)1 372

Administration de biens

(pour le compte de tiers)100

Management de projets

Valorisation de patrimoine66

Construction-réhabilitation-expertise

Logement170

Santé65

Equipements55

Maintenance exploitation55

Promotion services545

(1) En millions de francs (Source : Scic-Scet)

Les «marchés» qui semblent actuellement les plus porteurs : les services aux SEM d'autoroutes, l'administration de biens, la valorisation du patrimoine, la santé, les équipements, la maintenance-promotion et la branche promotion-services.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur