En direct

Immeuble à ossature bois : l'exemple venu d'Allemagne
L'immeuble en bois de WeberHaus à Kehl, située à quelques encablures de Strasbourg, s'élève sur cinq étages. - © © WeberHaus

Immeuble à ossature bois : l'exemple venu d'Allemagne

le 15/07/2015  |  TechniqueBâtimentBas-Rhin

En à peine un an, le fabricant allemand WeberHaus a réussi à construire un bâtiment de cinq étages à ossature bois pour loger plusieurs familles de Kehl, ville allemande limitrophe de Strasbourg. Cet immeuble est également équipé de solutions de chauffage économes en ressources et répondant au standard énergétique allemand kfW 55 soit une consommation inférieure à 40 kWh/m²/an.

Avec des terrains à bâtir de plus en plus rares dans les zones de forte concentration urbaine et une exigence environnementale croissante, les immeubles en bois sur plus de trois étages sont une solution explorée dans de plus en plus de pays. Construits en un temps très court grâce à la préfabrication des éléments et avec un bilan carbone extrêmement positif, les immeubles à ossature bois présentent également de nombreux avantages en matière de performance énergétique.

Ainsi l'immeuble de 5 étages à ossature bois construit par WeberHaus près de Strasbourg à Kehl en Allemagne, se situe-t-il nettement au-dessous des exigences légales actuelles en Allemagne pour une construction neuve. Une efficacité énergétique due en premier lieu à l’enveloppe du bâtiment (valeur U de 0,15 W/m2K), mais aussi aux fenêtres triple vitrage et au chauffage central à granulés.

Ainsi le mur extérieur dispose d’une isolation en laine minérale de 140 mm. La construction du plafond répond à la classe de résistance au feu F90, le mur extérieur est une façade ventilée, avec des plaques décoratives en Alucobond® de 4 mm d’épaisseur montées sur une construction sous-jacente.

Une installation de ventilation centrale avec arrivée d’air frais et évacuation de l’air vicié et récupération de la chaleur jusqu’à 85% est installée sur le toit et dessert les 9 appartements (8 appartements de  98,5 m2 et un penthouse de 130 m2) de l'immeuble.

Le chauffage des appartements se fait grâce à un chauffage au sol, avec quatre capteurs tubulaires sous vide d’une superficie totale d’environ 20 m2.

Résultat,  une consommation énergétique inférieure à 40 kWh/m2/an.

Commentaires

Immeuble à ossature bois : l'exemple venu d'Allemagne

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur