En direct

Ile Maurice : ADPM et ADPI pour un nouveau terminal aéroportuaire
Image virtuelle aérienne du futur terminal de l'aéroport de l'île Maurice par ADPI - © © ADP

Ile Maurice : ADPM et ADPI pour un nouveau terminal aéroportuaire

Service architecture |  le 28/05/2009  |  InternationalTransportsConception-réalisationEnergies renouvelablesManagement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
International
Transports
Conception-réalisation
Energies renouvelables
Management
Energie
Entreprises
Architecture
Valider

Aéroports de Paris Management (ADPM) et Aéroports de Paris Ingénierie (ADPI) participeront au financement, à la construction et à l'exploitation du futur terminal de l'aéroport international de l'île Maurice, qui souhaite se développer.

Afin de répondre aux perspectives de croissance du tourisme de l'Ile Maurice, les autorités locales ont décidé d'augmenter les capacités de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, par la création d'un nouveau terminal d'une capacité de quatre millions de passagers par an, qui sera connecté au terminal existant. Les deux filiales d'Aéroports de Paris, ADPM (management) et ADPI (ingénierie) participeront à ce développement chacune à leur manière.

Contrats

ADPM financera, construira et exploitera le futur terminal avec la société publique mauricienne AML (Airport of Mauritius Ltd) au sein d'une entreprise commune. Suivant un contrat d'assistance technique d'ores et déjà signé, elle assurera également la mise en œuvre du projet, la mise en service de la structure et sa gestion pendant une durée de trois ans après son ouverture.
De son côté, ADPI réalisera l'architecture et l'ingénierie du bâtiment et de ses abords. Un contrat de deux ans, lui aussi signé, l'engage à superviser les travaux de l'édifice et des infrastructures associées. La valeur totale de ce contrat pour tous les intervenants est de 300 millions de dollars.

Environnement

Le concept architectural imaginé par les architectes d'ADPI a été élaboré à partir de l'image de "l'arbre du voyageur" (le ravenala), plante tropicale très présente sur l'île Maurice. "Les voyageurs se dirigeront sous les 'palmes' de cet arbre vers les salles d'embarquement, ces dernières offrant une large vue vers les montagnes mauriciennes et le lagon de Blue Bay", décrit un communiqué d'ADP.
Alain Davy, l'architecte du projet, ajoute que "la conception du terminal est étroitement liée au concept 'Maurice île durable'. Ainsi, des panneaux photovoltaïques installés sur les auvents vitrés à l'entrée du terminal utiliseront l'énergie solaire, alors que les eaux pluviales seront récupérées et utilisées pour les patios et les sanitaires. En outre, les façades du bâtiment seront traitées afin de réduire les apports solaires."

Données clés du terminal

- Capacité : 4 millions de passagers (1.640 passagers/heure en heure de pointe)
- Surface nouvelle : 57.000 m2
- 8 postes avions au contact, dont 1 pouvant accueillir l'A380
- 52 banques d'enregistrement
- 6 carrousels de livraison bagages
- 9 passerelles télescopiques

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil