En direct

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane
Le 14 septembre, une visite de contrôle a permis de constater que l'un des 72 câbles du pont de l'Ile de Ré s'était rompu. - © bunyos - stock.adobe.com

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane

Jessica Ibelaïdene avec AFP |  le 27/09/2018  |  Charente-MaritimeTravaux publicsOuvrage d'artBouygues travaux publicsGénie civil

La rupture de l'un des 72 câbles du pont de l'Ile de Ré, constatée le 14 septembre, a été causée par la présence "inhabituelle" de mousse de polyuréthane, a expliqué le conseil départemental de Charente-Maritime.

La corrosion qui a rongé l'un des 72 câbles de tension du pont de l'île de Ré (Charente-Maritime), dont la rupture a été constatée mi-septembre, est due à un "incident de mise en œuvre", ont indiqué les collectivités locales, le 27 septembre. En début de semaine, lors du retrait de la tête d'ancrage du câble située à 40 cm du point de rupture, la présence "inhabituelle" de mousse de polyuréthane a été constatée, "au lieu du coulis de ciment normalement injecté", a expliqué le conseil départemental.

"Pour une raison encore inconnue", la mousse polyuréthane a été injectée autour du câble avant qu'il ne soit coulé dans le béton, a précisé à l'AFP Lionel Quillet, président de la Communauté des communes de l'île de Ré. Or, ce matériau a pour particularité de conserver l'humidité, ce qui a entraîné une "lente corrosion" depuis sa mise en service en 1988.

 

Une étude pour expliquer cette présence inhabituelle

 

Une étude a été lancée par le département pour trouver une explication à la présence de cette mousse. Et pour vérifier qu'il n'y en a pas sur les autres câbles du pont. Ce qui ne devrait pas être le cas, "normalement", a assuré Lionel Quillet. La présence de mousse de polyuréthane n'a d'ailleurs été constatée "ni à proximité de la deuxième tête d'ancrage du câble qui a cédé, ni en aucun autre point visible", a ajouté le conseil départemental dans un communiqué.

Le département a précisé que le remplacement du câble prendrait environ deux mois, entre préparation et chantier proprement dit. Pendant cette période, les restrictions de circulation sont maintenues: limitation de la vitesse à 50 km/h, au lieu de 80 habituellement, et interdiction de circulation des convois exceptionnels de plus de 40 tonnes.

Le pont de l'île de Ré, ouvert à circulation il y a trente ans, est le deuxième plus long de France, un ouvrage de 2,9 km de long sur 15,50 m de large, réalisé en vingt mois par Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction.

Commentaires

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur