En direct

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane
Le 14 septembre, une visite de contrôle a permis de constater que l'un des 72 câbles du pont de l'Ile de Ré s'était rompu. - © bunyos - stock.adobe.com

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane

Jessica Ibelaïdene avec AFP |  le 27/09/2018  |  Ouvrage d'artTravaux publicsCharente-MaritimeGénie civilBouygues travaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Infrastructures
Ouvrage d'art
Travaux publics
Charente-Maritime
Génie civil
Bouygues travaux publics
Valider

La rupture de l'un des 72 câbles du pont de l'Ile de Ré, constatée le 14 septembre, a été causée par la présence "inhabituelle" de mousse de polyuréthane, a expliqué le conseil départemental de Charente-Maritime.

La corrosion qui a rongé l'un des 72 câbles de tension du pont de l'île de Ré (Charente-Maritime), dont la rupture a été constatée mi-septembre, est due à un "incident de mise en œuvre", ont indiqué les collectivités locales, le 27 septembre. En début de semaine, lors du retrait de la tête d'ancrage du câble située à 40 cm du point de rupture, la présence "inhabituelle" de mousse de polyuréthane a été constatée, "au lieu du coulis de ciment normalement injecté", a expliqué le conseil départemental.

"Pour une raison encore inconnue", la mousse polyuréthane a été injectée autour du câble avant qu'il ne soit coulé dans le béton, a précisé à l'AFP Lionel Quillet, président de la Communauté des communes de l'île de Ré. Or, ce matériau a pour particularité de conserver l'humidité, ce qui a entraîné une "lente corrosion" depuis sa mise en service en 1988.

Une étude pour expliquer cette présence inhabituelle

Une étude a été lancée par le département pour trouver une explication à la présence de cette mousse. Et pour vérifier qu'il n'y en a pas sur les autres câbles du pont. Ce qui ne devrait pas être le cas, "normalement", a assuré Lionel Quillet. La présence de mousse de polyuréthane n'a d'ailleurs été constatée "ni à proximité de la deuxième tête d'ancrage du câble qui a cédé, ni en aucun autre point visible", a ajouté le conseil départemental dans un communiqué.

Le département a précisé que le remplacement du câble prendrait environ deux mois, entre préparation et chantier proprement dit. Pendant cette période, les restrictions de circulation sont maintenues: limitation de la vitesse à 50 km/h, au lieu de 80 habituellement, et interdiction de circulation des convois exceptionnels de plus de 40 tonnes.

Le pont de l'île de Ré, ouvert à circulation il y a trente ans, est le deuxième plus long de France, un ouvrage de 2,9 km de long sur 15,50 m de large, réalisé en vingt mois par Bouygues Travaux Publics, filiale de Bouygues Construction.

Commentaires

Ile de Ré : la rupture du câble due à de la mousse de polyuréthane

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur