En direct

Île de La Réunion : développement d'un algo carburant

Service Documentation |  le 04/05/2010  |  EnergieTechniqueEnvironnement

Article en Français - " POLIMERIS: CENTRE D'ESSAI DES ENERGIES DE LA MER A LA REUNION " - ARER - 12/03/2010

Article en Français - " BIOALGOSTRAL et l'Ile de La Réunion dans la course à l'algo carburant " - Paperblog - 19/01/2010

La Réunion accueille actuellement 7 projets de développement des énergies marines (houle, Energie thermique, SWAC, algo carburant,...) et devrait à court terme disposer de prototypes, de pilotes ou de plateformes d'essais des différentes technologies . Réunis sous une structure d'expérimentation commune rattachée à la Plateforme nationale Brestoise, pressentie sous le nom de Polimeris, ils pourront contribuer à la production d'énergie renouvelable. Outre ces projets l'île de La Réunion porte une filière ERM très dynamique depuis 2 ans, grâce au portage de La Région, à l'implication des industriels, associé à l'animation de l'ARER.

Ainsi un projet d'algo carburant  est développé par la start-up BIOALGOSTRAL. Bioalgostral souhaite utiliser la capacité exceptionnelle d'absorption et de recyclage des polluants par les microalgues pour valoriser les déchets de l'air et de l'eau et les transformer en ressources. La technologie brevetée développée par Bioalgostral vise à permettre une production durable et économiquement viable de microalgues basée sur l'utilisation d'une unité de production algale associée à une station d'épuration des eaux usées (STEP) et un digesteur biogaz. Le procédé permet l'extraction des nutriments contenus dans les eaux usées et la fixation du CO2 émis par l'unité de méthanisation sans entrainer de pollution ou de dégradation du milieu naturel. Ce couplage aux STEP permettrait de réduire considérablement le temps nécessaire au traitement global des eaux usées et d'en augmenter le coefficient équivalent-habitant. La captation des nutriments nécessaires à la production de micro algues permettra notamment la valorisation en biocarburant de la biomasse algale. A long terme et en cas de succès, la capacité de production d'algo diesel est estimée au départ à 17 millions de litres par an et Total serait interessé pour se positionner pour sa distribution.

En décembre dernier la mairie de Sainte-Rose recevait des mains du Président de l'Assemblée Nationale, M. Bernard Accoyer, le prix « Ville d'Avenir » récompensant le projet développé par Bioalgostral de couplage d'une unité de production micro algue à une station d'épuration d'eaux usées en vue de produire un bio carburant.

Fiches projets ENERGIES DE LA MER en cours à l'île de La Réunion - ARER - 12/03/2010 (pdf)

Article - Paperblog - 19/01/2010

Commentaires

Île de La Réunion : développement d'un algo carburant

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur