En direct

Ile-de-France : un deuxième immeuble tertiaire labélisé Minergie à Montrouge
La façade sud du Fairway - © © JN

Ile-de-France : un deuxième immeuble tertiaire labélisé Minergie à Montrouge

J. N. |  le 12/03/2014  |  TravailEnvironnementHQEPerformance énergétiqueHauts-de-Seine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Travail
Environnement
HQE
Performance énergétique
Hauts-de-Seine
Europe
Santé
Energie
Architecture
Technique
Valider

Le bâtiment tertiaire du Fairway à Montrouge cherche des locataires. Pour les attirer, l'investisseur a misé sur la valeur verte avec une triple labelisation : Minergie, BBC et HQE.

« Nous avons réussi à livrer un immeuble tertiaire labélisé Minergie, BBC et HQE au prix de 350 euros/m² et par an. Par comparaison les loyers des immeubles de bureaux à Boulogne par exemple oscillent entre 420 et 520 euros/m².an », explique Arabella Edward, directrice nationale chez Lasalle Investment Management à propos de l’immeuble du Fairway livré mi-février par Alsei à Montrouge (Hauts-de-Seine).

Pour ce projet, tous les acteurs ont dû changer leurs habitudes de travail, en l’occurrence le label Minergie insiste sur la perméabilité de l’enveloppe et l’inertie du bâtiment. Sur ce dernier point les dalles de béton, habituellement de 20 cm d’épaisseur, ont été augmentées à 30 cm. Les faux planchers sont réduits au minimum avec des caniveaux techniques répartis sur chaque plateau. Côté enveloppe, les façades orientées au sud sont largement vitrées et équipées de stores brise-soleil orientables pilotés par la gestion technique du bâtiment (GTB). « Fréquemment installés en Suisse, ces brise-soleil permettent de tirer profit de l’aspect bioclimatique de la construction », insiste Eric Haour (AHA), architecte du projet.

Côté équipements techniques, le bâtiment possède cinq pompes à chaleur aérothermiques totalisant une puissance de 600 kW. Le chauffage est assuré par un système de panneaux rayonnants à eau, qui permet aussi de rafraîchir l’immeuble en été. Le système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux  récupère 90 % de chaleur sur l’air extrait. Enfin, les panneaux solaires thermiques en toiture utilisent des tubes sous vide qui assurent 40 % de la production d'eau chaude sanitaire du restaurant inter-entreprise (RIE) du bâtiment. « Nous avons installé deux ballons d’eau chaude sanitaire, afin d’être certains de consommer en premier l’eau chauffée par les capteurs », précise Cyril Touboul, directeur de programmes chez Alsei. Bien entendu, les eaux pluviales sont récupérées en toiture. Elles serviront à l’arrosage du jardin de 1000 m² et à alimenter les chasses d’eau des sanitaires. Après deux ans de travaux, le bâtiment de 15 800 m² de surface utile sur huit étages est donc labelisé Minergie avec une consommation conventionnelle en énergie primaire inférieure à 40 kWh/m².an.

Commentaires

Ile-de-France : un deuxième immeuble tertiaire labélisé Minergie à Montrouge

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur