Transport et infrastructures

Il y a 15 ans…  » Réfection d’été de la ligne 6 « 

Mots clés : Bibliothèques, centres de documentation et de consultation d'archives - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Réseau routier

Le Moniteur ouvre ses archives et revisite l’actualité du BTP « il y a 15 ans ». Cette semaine, retour sur la réfection d’été de la ligne 6 et l’avancée de l’autoroute souterraine de Boston.

La réfection d’été du métro parisien


Comme chaque été, cette semaine du 15 août 1997 la RATP réalisait des travaux de  grande ampleur. C’est le viaduc de la ligne 6 qui se trouvait au cœur des opérations, entre les stations Place d’Italie et Raspail. Il s’agissait d’assurer l’étanchéité du platelage métallique et la mise au gabarit des quais de la station Glacière. La difficulté touchait d’abord aux délais. Les travaux ne démarraient qu’après le 14 juillet et devaient être terminés pour le 17 août, veille de la venue du Pape Jean-Paul II pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ). « La ligne 6 date de 1908, expliquait Olivier Saiz, de la direction aménagement et maintenance des infrastructures de la RATP. Elle a vieilli essentiellement par augmentation de la charge (le matériel roulant s’est alourdi), et le trafic a nettement augmenté. »

Cet été, les entreprises devaient traiter 255 voutains sur 380 mètres. Pour se faire, les voies étaient déposées à la grue sur les trottoirs. Le ballast enlevé, l’extrados des voûtains étaient nettoyés et recouverts d’un treillis soudé. L’étanchéité était assurée par une résine méthacrylate de 3 mm d’épaisseur, qui remontait sur les banquettes latérales. Le nouveau ballast pouvait ensuite être mis en place et les voies reposées. Les quais devaient aussi être rescindés (coupés dans le sens de la longueur) pour préparer le passage du nouveau métro Météor. La réhabilitation de la ligne 6 devait se poursuivre durant l’été 1998.


Le Big dig : le chantier de construction de l’autoroute souterraine de Boston


Six ans après le début du chantier, le Moniteur de cette semaine faisait le point sur la construction de l’autoroute de Boston. 12 kilomètres, dont la moitié souterrains, prévu pour désengorger ce qui était devenu le plus gros bouchon des Etats-Unis.  190 000 véhicules par jour circulaient sur un espace construit dans les années 1950 pour en accueillir 70 000. L’enjeu de ce chantier : la recomposition de la ville autour d’un ambitieux projet urbain, avec création d’espaces piéton, réhabilitation de quartiers… Au début des travaux en 1991, le coût du projet était estimé à 5 milliards de dollars (4 milliards d’euros) et devait prendre fin en 2004. Le chantier s’est finalement terminé en 2006 et s’est chiffré à 14,6 milliards de dollars (11, 8 milliards d’euros).


Et aussi…


Selon une étude de l’Insee rapporté par Le Moniteur du 15 août 1997, le logement neuf à acheter bénéficiait d’une demande élevée sur les deux premiers trimestres de l’année. A l’inverse, la demande de logements neufs dans le secteur locatif restait assez peu soutenue au cours de ces trimestres. Les promoteurs privés interrogés par l’Insee sur l’évolution estimaient que le nombre de mises en chantier pour l’achat « se maintiendraient au troisième trimestre », malgré un léger repli. Les promoteurs publics tablaient quant à eux sur une progression des mises en chantier de logements à la location.


Une autre étude de l’Insee mentionné dans ce même numéro indiquait  que les jeunes débutant dans la vie active « en 1995 trouvent, par rapport à ceux entrés sur le marché du travail au début de la décennie, des conditions globalement plus difficiles ». En 1995, le tiers des débutants en construction obtenaient des postes à durée limitée (33,8 %, contre 18 % en 1991) et un tiers était employé à temps partiel (35.6 % contre 30 % en 1991). Mais contrairement à la tendance dans les autres secteurs, pour les jeunes travaillant dans la construction « la durée hebdomadaire moyenne est restée stable et les salaires des débutants sont, en francs constants, plus élevées en 1995 qu’en 1991 » analysait l’Insee.

Vu dans Le moniteur N°4890  du 15 aout 1997

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X