En direct

Le Louxor, boulevard de Magenta à Paris - © DR

"Il faut sauver Le Louxor!"

Service architecture |  le 24/07/2009  |  PatrimoineAssociationsParisInternationalProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Patrimoine
Associations
Paris
International
Profession
Architecture
Valider

A l'angle du boulevard de Magenta et du boulevard de la Chapelle, dans le 10ème arrondissement de Paris, le mythique cinéma Le Louxor serait menacé par une opération de "façadisme" contre laquelle s'élève une pétition lancée par l'association Action Barbès, relayée et soutenue par Docomomo France (association pour la conservation du patrimoine moderne).

Célèbre pour sa façade Art Déco revisitée façon Egypte antique, le temple-cinéma Le Louxor a été construit dans les années 1920 (Henri Zipcy architecte, avec Amédée Tiberi, décorateur). Longtemps abandonné, l'édifice a été racheté par la Mairie de Paris qui, en 2008, a retenu l'architecte Philippe Pumain (associé à Fabre et Speller) pour conduire les travaux de réhabilitation. Celle-ci envisagerait d'y installer plusieurs salles en détruisant la totalité de la structure, ainsi que les espaces et les décors intérieurs pour n'en conserver que l'enveloppe (protégée au titre des monuments Historiques). Une "redoutable opération de façadisme telle qu'on n'en fait plus depuis dix ans" aux dires de ses détracteurs qui dénoncent un choix catastrophique : "Ce n'est plus le cinéma des années vingt que nous retrouverons après travaux, mais son succédané à plus petite échelle. Une telle duperie n'est pas acceptable : le faux ne remplacera jamais le vrai!".
Rare témoignage d'une architecture caractéristique des débuts du cinéma muet, Le Louxor possède encore ses deux balcons superposés, mais aussi son cadre de scène, son estrade, sa fosse d'orchestre, ainsi que l'emplacement de l'orgue électrique qui y avait été installé. Lors des travaux préalables à la démolition, son décor intérieur qu'on croyait disparu - notamment, à la naissance du plafond, une haute frise de personnages de profil, à la manière égyptienne... - a été redécouvert intact, masqué par des habillages postérieurs.
Lancée à l'initiative de l'association Action Barbès et soutenue par Docomomo France (association créée en 1991 par Gérard Monnier, professeur d'histoire de l'architecture à Paris I - Panthéon Sorbonne, pour la documentation et la conservation du patrimoine issu du Mouvement moderne en architecture), une pétition vient d'être mise en ligne.

Plus d'info en cliquant sur les liens ci-dessous

La pétition

Le blog

Docomomo France

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur