En direct

« Il faut créer un espace de gouvernance des autorités organisatrices de transport »

- Propos recueillis par Fabienne Proux et Jean-Philippe Defawe |  le 17/06/2011  |  Collectivités localesLoireLoire-AtlantiqueFrance entière

loire-atlantique -

Etes-vous, à l’instar de Jean-Marc Ayrault, président de Nantes Métropole, favorable à la réalisation d’un pôle métropolitain sur Nantes-Saint-Nazaire comme le permet la nouvelle loi ?

Je n’y crois pas car plutôt que de simplifier le découpage des collectivités, cette loi rajoute un échelon supplémentaire via ces pôles métropolitains et prévoit un statut des conseillers territoriaux qui n’a pas de sens. D’ailleurs, le parti socialiste compte l’abroger en cas de victoire en 2012. Ce qui est utile à mon sens, ce sont les coopérations entre les agglomérations et entre les entités, mais sans créer de nouvelles structures, tous les outils existent. Notre préoccupation consiste plutôt à engager une réflexion sur la coordination des Scot.

Sur quoi porte cette réflexion ?

La question de la gouvernance doit être au cœur de cette réflexion. Il existe plusieurs gouvernances, formelles et informelles (dont la construction de l’écométropole qui n’a pas de structure), dans lesquelles le département est plus ou moins associé. Il faut avoir une gouvernance à géométrie variable en fonction des territoires, des enjeux, des périodes. Sur des enjeux majeurs pour le territoire, comme l’éolien ou la traversée de la Loire, les espaces doivent être dépassés et une gouvernance doit en assurer la bonne marche. Nous pensons que le conseil général, avec les collectivités locales, a toute sa place dans ces questions d’animation et d’aménagement du territoire.

Quelle place accordez-vous à la question des mobilités ?

Prioritaire, car nous déplorons le fait qu’il existe sur le département cinq autorités organisatrices de transport, la région, le département, Nantes Métropole, la Carène et Cap Atlantique. Aussi, nous souhaitons créer un espace de gouvernance pour ces cinq structures et organiser une conférence des autorités organisatrices de transport, non pas dans le but d’avoir une organisation unique, mais pour gagner en efficience et savoir comment organiser au mieux les déplacements à l’échelle du département. Car la question n’est plus de créer des infrastructures, mais d’utiliser au mieux celles qui existent et de déterminer à quel endroit il faut faire des jonctions pour accélérer les choses et à des coûts supportables.

PHOTO - 565342.BR.jpg
PHOTO - 565342.BR.jpg

Commentaires

« Il faut créer un espace de gouvernance des autorités organisatrices de transport »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX