En direct

« Il faut assurer la survie des plantations », Anne-Sophie Verriest, paysagiste
Anne-Sophie Verriest, paysagiste, cofondatrice de l’agence Après la pluie paysagistes - © Charles Delcourt
Interview

« Il faut assurer la survie des plantations », Anne-Sophie Verriest, paysagiste

Propos recueillis par Milena Chessa |  le 07/04/2020  |  ConfinementPaysagistes concepteursSaclayParisPaysage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Confinement
Paysagistes concepteurs
Saclay
Paris
Paysage
Valider

La cofondatrice de l’agence parisienne Après la pluie paysagistes active tout son réseau pour ne pas laisser dépérir les arbres destinés aux chantiers de La Poste du Louvre à Paris (Ier) et de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay à Gif-sur-Yvette (Essonne), à cause du confinement.

Quelles conséquences le confinement a-t-il sur les projets et les chantiers de votre agence ?

Au début du confinement, avec mon associé Nicolas Renard, nous avons dressé la liste de tous nos projets et chantiers, puis contacté les maîtrises d’ouvrage pour savoir ce qui allait advenir de chacun d’eux. Si les études ont pu perdurer, la majorité des chantiers s’est arrêtée du jour au lendemain.

A l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay [Renzo Piano Building Workshop, architecte, NDLR], il restait une vingtaine d’arbres à planter, sur 150 en tout, ainsi que des massifs. Des conducteurs de travaux ont été contrôlés mi-mars par la police nationale qui leur a fait savoir que les chantiers d’espaces verts ne représentaient pas une nécessité impérieuse de déplacement et, donc, qu’ils devaient rentrer chez eux. Sauf qu’on était là dans une situation d’urgence : l’entreprise chargée du réseau d’arrosage n’avait pas fini l’installation. Ce point critique devrait être réglé cette semaine.

Les paysagistes ont la particularité de travailler avec une matière vivante. Le printemps est une période sensible pour les plantations et le confinement pourrait engendrer des pertes. Il faut donc assurer leur survie.

Vous œuvrez aux côtés de l’agence Dominique Perrault Architecture à la restructuration de La Poste du Louvre à Paris (Ier). Qu’en est-il du planning de l’opération ?

Nous devions impérativement terminer le jardin sur le toit pour le mois d’avril, puisque la grue du chantier devait être démontée à ce moment-là. La moitié des arbres a pu être livrée et plantée. L’autre moitié aurait dû l’être durant la première semaine du confinement. En attendant, nous avons élaboré un plan de bataille avec toute la chaîne de production. J’ai demandé à l’entreprise générale de contacter la pépinière pour savoir si elle pouvait quand même arracher les 25 arbres sélectionnés et les mettre dans des bacs hors-sol, un peu comme des pieds de tomates sous perfusion. Si le chantier se réactive en mai, nous pourrons les implanter sur le site en juin. Sinon, il faudra reporter cette opération à l’automne prochain.

Comment envisagez-vous l’après-confinement ?

Pour l’instant, c’est assez obscur. On a tous envie que l’activité reparte rapidement pour retrouver un rythme de vie professionnelle normal et consolider économiquement son entreprise. Mais j’ai peur d’une trop grande précipitation pour rattraper le temps perdu, qui pourrait nous amener à faire des bêtises. Une construction s’éprouve dans la durée, en prenant du recul pour proposer les meilleures solutions possibles. J’espère qu’on gardera ça à l’esprit afin de redémarrer ensemble avec sérénité.

Le nom de votre agence rappelle un célèbre proverbe. Après la pluie, espérez-vous le beau temps ?

Le nom de mon agence me rend toujours optimiste ! On l’avait choisi pour tout ce que génère de positif la pluie : la bonne odeur de la terre, les végétaux qui commencent à croître, les rivières qui retrouvent un bon niveau d’étiage. On a imaginé ce nom d’une façon poétique, pas catastrophique.

Commentaires

« Il faut assurer la survie des plantations », Anne-Sophie Verriest, paysagiste

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur