"Il faut agir sur tous les fronts", Cécile Duflot face aux journalistes de la construction

laurence francqueville |  le 12/04/2013  |  Etat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Etat
Valider

Lors d’un petit-déjeuner en compagnie de l’Association des journalistes de la construction (AJC) vendredi 12 avril, Cécile Duflot a tenu à rappeler que son action s’inscrit dans la durée.

Connue pour son franc-parler, la ministre de l’Egalité des territoires et du Logement n’a pas mâché ses mots lors d’un entretien avec les journalistes de l'AJC le 12 avril dernier. Si de nombreux sujets ont été évoqués une heure durant, Cécile Duflot a voulu insister sur la nécessité "d'agir sur tous les fronts" : d’un côté des mesures d’urgence visant à soutenir l’appareil de production en période de crise, symbolisées par le plan d’investissement pour le logement (PIL) en faveur du logement social ou encore du « Duflot » pour l’investissement dans le logement locatif intermédiaire ; de l’autre des mesures plus structurelles favorisant la production comme par exemple les mesures de libération du foncier ou la simplification des règles d’urbanisme.

Malgré une épargne conséquente, la ministre regrette une tétanisation du marché due, selon elle, à des prix trop élevés et au manque de confiance des Français en période de crise. Elle entend donc revenir à la charge pour assainir le marché, notamment via l’encadrement des loyers, avec son projet de loi urbanisme et logement « qui sera présenté avant la fin juin en conseil des ministres ».

Rénovation énergétique : aller de l’avant

Cécile Duflot a également rappelé sa forte implication en faveur du plan de rénovation énergétique : « il faut enclencher le mouvement », a-t-elle indiqué. L’Etat sera toutefois très vigilant sur la qualité des travaux réalisés par les entreprises « reconnues Grenelle de l’environnement » tout en comptant sur une forme d’autocontrôle au sein des fédérations professionnelles. Du côté des guichets uniques, « il sera sans doute difficile de les installer cet été comme cela était prévu », a toutefois reconnu la ministre, compte tenu de la difficile mise en cohérence des multiples intervenants.

Aucun détail supplémentaire sur le futur taux de TVA sur les travaux de rénovation. La ministre s’est contentée de dire que « pour l’instant c’est 7% ». Une façon d’indiquer que le sujet n’est pas tranché et sera traité dans le projet de loi de Finances pour 2014. Tout en rappelant que le « PIL » prévoyait des soutiens budgétaires à la rénovation, sous forme de subventions, de crédits d’impôts et de prêt à taux zéro.

Cécile Duflot croit beaucoup à la prescription des travaux au moment de la mutation mais concède que les moyens d’y parvenir ne sont pas encore prêts : obligation de travaux, renforcement du diagnostic, développement du métier de coordonnateur… ?

En bref, et en attendant d’autres rencontres, elle continuera de mener son ministère avec conviction… et pragmatisme.

Commentaires

"Il faut agir sur tous les fronts", Cécile Duflot face aux journalistes de la construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur