En direct

«Il faudrait attendre au moins six ou sept ans avant de généraliser la douche à l’italienne», Philippe Estingoy, AQC
Philippe Estingoy, directeur général de l’Agence qualité construction - © BRIGITTE CAVANAGH / LE MONITEUR
Interview

«Il faudrait attendre au moins six ou sept ans avant de généraliser la douche à l’italienne», Philippe Estingoy, AQC

Propos recueillis par Sophie d'Auzon |  le 23/09/2020  |  Droit de la constructionDoucheDouche zéro ressautAQCSinistralité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation
Droit de la construction
Douche
Douche zéro ressaut
AQC
Sinistralité
Accessibilité
France
Profession
Chantiers
CSCEE
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Les douches sans ressaut seront obligatoires dans le logement neuf en 2021 (janvier pour les rez-de-chaussée et maisons, juillet en étages desservis par ascenseurs). Alors qu’un certain nombre de représentants de la maîtrise d’ouvrage, de la maîtrise d’œuvre et de la construction demandent des délais supplémentaires pour opérer un tel changement en toute sécurité, Philippe Estingoy, directeur général de l’Agence Qualité Construction (AQC), confirme leurs craintes : les risques de sinistralité sont élevés, et la prudence s’impose.

Quel regard portez-vous sur l’arrêté du 11 septembre 2020 imposant les douches sans ressaut ?

Je partage l’avis défavorable qu’avait émis sur ce texte le Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique (CSCEE). Ces douches sans ressaut sont porteuses de sinistralité par leur conception même, qui est complexe et nécessite beaucoup d’intervenants, dans des endroits exigus. Il est très compliqué de bien traiter l’étanchéité, et de bien réparer les fuites au niveau des siphons. Et dans le logement collectif, il ne sera pas possible d’entretenir ou de réparer depuis l’étage du dessous, comme cela peut se faire plus aisément dans les hôtels ou les hôpitaux.

De petites fautes de conception, mise en œuvre ou de gestion des interfaces peuvent avoir des conséquences très préjudiciables, avec notamment des fuites en goutte-à-goutte qui peuvent être très longues à déceler. De plus, ça ne participe pas à faire du bâtiment durable car ces fuites, déjà problématiques dans du plâtre, entraînent des risques de développement fongique dans les structures bois, à l’heure où il faudrait pourtant faciliter l’usage de ce matériau.

Sur le même sujet L’arrêté Douches enfin publié, le zéro ressaut obligatoire en 2021

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

«Il faudrait attendre au moins six ou sept ans avant de généraliser la douche à l’italienne», Philippe Estingoy, AQC

Votre e-mail ne sera pas publié

YAKA

23/09/2020 20h:27

Attendre 6 ou 7 ans ? La douche à l'italienne n'est tout de même pas quelque chose de nouveau !Comment pratiquent-ils dans d'autres pays où leur utilisation est plus courante dans l'habitat ? Chez nous dès lors qu'il s'agit de faire autrement on a l'impression que les constructeurs découvrent le produit alors qu'il est déjà depuis longtemps sur le marché. Les problèmes liés aux douches à l'italienne ne proviendraient-ils pas plus généralement de malfaçons, d'un manque de savoir faire voire même d'un manque de sérieux du constructeur/de l'artisan ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Guide de la commande publique

Guide de la commande publique

Date de parution : 11/2020

Voir

Réussir son projet de performance énergétique

Réussir son projet de performance énergétique

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil