En direct

ICF traque le chaud

Paul Boinet |  le 06/10/2017  |  Bouches-du-Rhône

Miramas -

Transition énergétique Comment obtenir un confort d'été dans le bâti des régions méditerranéennes ? Cette équation était le fil rouge du 3e colloque Bâti'Frais organisé par l'Ademe et l'association EnvirobatBDM le 22 septembre à Marseille. Dans ce cadre, a été présenté le programme démonstrateur de 36 logements sociaux basse consommation réalisé à Miramas (Bouches-du-Rhône) par le groupe ICF Sud-Est Méditerranée au titre de l'appel à projets « 100 bâtiments BBC exemplaires » de l'Ademe et de la région Paca. Pour faire des trois bâtiments (R + 2 et R + 3) développés entre 2010 et 2014 un bâti bioclimatique, la maîtrise d'œuvre a opté pour des solutions pragmatiques. « Nous avons privilégié les logements traversants et les expositions au sud et à l'ouest pour les loggias », précise Kira Vesselovsky, architecte chez MAP.

Afin d'éviter l'effet thermos, les appartements des trois bâtiments sont ainsi distribués par deux coursives ouvertes. « L'été, l'air circule grâce aux fenêtres donnant sur ces coursives », ajoute l'architecte. Sur les façades ouest, l'isolation est renforcée par des brise-soleil en béton. Sur le flanc nord exposé au mistral, les concepteurs ont opté pour un jeu de meurtrières. Sur le plan constructif, la maîtrise d'œuvre a eu recours au béton avec une isolation par mousse de polyuréthane.

Résultats contrastés. Trois ans après la livraison du programme, une campagne de relevés effectuée cet été dans quatre logements témoins montre des résultats contrastés. « Globalement, les températures moyennes sont conformes à ce que nous attendions, entre 27 et 29 °C dans l'après-midi », observe Audrey Barthélémy, du bureau d'études AB Sud Ingénierie. Reste que le ressenti des habitants varie : « La sensation de chaleur est très subjective », ajoute-t-elle. Autre point sensible : malgré les recommandations effectuées par le bailleur, certains résidents ont du mal à garder les volets fermés lorsque le soleil cogne. « La lutte contre le sentiment de confinement l'emporte sur l'attrait du confort thermique », avance Audrey Barthélémy.

Maîtrise d'ouvrage : ICF Sud-Est Méditerranée. Maîtrise d'œuvre : MAP Architecture, BTB Philippe François (BET thermique), AB Sud Ingénierie (AMO HQE), Garnier (BET structure), Qualiconsult (SPS), Socotec (contrôle). Entreprise générale : Médiane. Surface : 3 252 m2 Shon. Consommation d'énergie primaire : de 34 à 36,5 kWhep/m2 .an.

Coût : 4,8 M€ TTC (soit 1 471 euros/m2 Shon). Niveau « bâtiment durable méditerranéen » : argent (conception) et bronze (réalisation).

PHOTO - 9304_586919_k2_k1_1423608.jpg
PHOTO - 9304_586919_k2_k1_1423608.jpg - © LUCIE MORAILLON

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur