Icade vise 10 % de part de marché dans le Sud-Ouest
L'opération "Mémoires de roses" a été réalisée sur le terrain d'une ancienne pépinière. Les jardins partagés rappellent le passé du site. - © © Icade

Icade vise 10 % de part de marché dans le Sud-Ouest

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 04/07/2014  |  BâtimentFrance entièreHaute-GaronneGirondeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Bâtiment
France entière
Haute-Garonne
Gironde
Technique
Valider

Hervé Manet, responsable du pôle promotion d'Icade a inauguré le 4 juillet à Toulouse une résidence de 161 logements comprenant des jardins partagés. Le Sud-Ouest occupe la troisième place en termes de volume d'activités pour Icade, après l'Ile-de-France et la région Rhône-Alpes.


Hervé Manet, membre du comité exécutif d’Icade, en charge du pôle promotion était à Toulouse le 4 juillet pour inaugurer la résidence « Mémoires de roses », un programme de 161 logements, dont 35 sociaux, conçu par le cabinet toulousain Bellouard, Monlaur et Balducchi Architectes pour un coût de la construction de 1 250 euros HT/m2 et un prix de vente établi entre 3 600 et 3 900 euros/m2.


Jardins partagés
 

Récompensée en 2013 par le Grand prix régional, la Pyramide d'argent, et le Prix GRDF décernés par la fédération régionale des promoteurs immobiliers de Midi-Pyrénées, l'opération est un exemple de ce que veut développer le groupe en produit résidentiel. « Nous travaillons beaucoup sur l'usage et cherchons à créer du lien social », confirme Laurent Nicolas, directeur régional d'Icade promotion en Midi-Pyrénées. «Labellisés BBC Effinergie (10 916 m2 de shon), les six bâtiments se caractérisent par leur volumétrie simple et compacte à la fois dans un souci d'efficacité énergétique, mais surtout pour laisser place aux espaces verts. Le passé du terrain, occupé par une ancienne pépinière, a en effet guidé la maîtrise d'oeuvre qui a conçu des jardins partagés sur 600 m2 et des patios plantés dans ce quartier du sud-est de Toulouse », détaille-t-il. Une association accompagne les propriétaires dans la gestion des logements. Icade prévoit même d'apporter des ruches pour polliniser les jardins.

 

Affirmer sa différence

 

Dans un contexte global ralenti, le troisième opérateur français cherche ainsi à affirmer sa différence et à séduire des clients, que ce soit dans le résidentiel ou le tertiaire, qui manquent de confiance. «Icade promotion enregistre une baisse de 25 % d'obtention de permis de construire, alors que l'argent est là et les taux d'intérêt sont bas. Nous avons souffert des changements successifs sur la fiscalité et la loi Alur, incompréhensible, n'arrange pas les choses », a déclaré Hervé Manet, qui réclame de la stabilité et de la visibilité.

 

Le Sud-Ouest, territoire porteur

 

Pour 2014, il ne table pas sur une hausse du chiffre d'affaires national maintenu à 1,1 milliard d'euros avec la répartition suivante : 65 % résidentiel, 20 % tertiaire, 15 % équipements publics. Pour l'heure, l'enjeu est de reconstituer les stocks de foncier pour être prêt au moment de la reprise et reprendre une place dominante avec une offre élargie. « Dans le tertiaire, nous voulons, par exemple, développer le clé en mains. Dans le domaine de la santé, nous nous intéressons aux parcours de vie de seniors », ajoute-t-il. En troisième place après l'Ile de France et la région Rhône-Alpes, le sud-ouest fait partie des territoires porteurs. Icade y réalise un chiffre d'affaires de 90 millions d'euros réparti entre l'agglomération bordelaise et le Grand Toulouse. Dans le domaine tertiaires, sont par exemple en commercialisation 28 000 m2 à Toulouse et 16 000 m2 à Bordeaux : « Nous avons sur les deux territoires 5 % de part de marché. L'objectif est de passer à 10 % », précise Didier Beigbeder, directeur territorial d'ICADE Sud-Ouest.

 


 

Commentaires

Icade vise 10 % de part de marché dans le Sud-Ouest

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur