En direct

L'activité d'Icade portée par la promotion et ses activités de foncière
Icade réalise un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre 2018. - © Sofiane Bensizerara

L'activité d'Icade portée par la promotion et ses activités de foncière

S.V., avec AFP |  le 19/10/2018  |  ConjonctureLogementIcadeFoncièreNeuf

Le chiffre d’affaires du groupe immobilier progresse de 5,5% sur les neufs premiers mois de l’année. Un résultat porté par son activité promotion et ses acquisitions en tant que foncière. Seule ombre au tableau : le recul net du nombre de réservations de logements neufs sur la même période (-5%).

Après Altarea Cogedim, c’est au tour d’Icade de publier ses résultats. Entre janvier et septembre, le groupe, filiale de la Caisse des dépôts (CDC), a dégagé un chiffre d'affaires de 1,18 milliard d'euros, soit une hausse de 2% par rapport à la même époque de 2017.

En tenant compte d'une harmonisation européenne des règles comptables des foncières, la hausse est même de 5,5%.

Recul sur les réservations de logements

En conséquence, « Icade confirme son objectif de croissance annuelle du cash flow [flux de trésorerie, NDLR] net courant », indicateur représentatif des performances du groupe, dit-il dans un communiqué. Lors de ses résultats semestriels, en juillet, Icade avait relevé sa prévision à +6% pour l'année.

Pour l'heure, le groupe a vu ses revenus progresser dans ses deux branches d'activité. Au niveau de la promotion immobilière, ils avancent de près de 2%, portés par les logements comme les bureaux, toujours sur les neuf premiers mois de l'année.

Icade fait néanmoins face à un net recul (-5%) du nombre de réservations de logements à fin septembre, par rapport à un an plus tôt, ce que le groupe compense par des prix plus élevés. Leur montant global a, lui, progressé.

En ce qui concerne ses activités de foncière, Icade a vu fortement augmenter ses revenus locatifs à la suite de multiples acquisitions dans ses deux branches: bureaux et parc d'affaires d'un côté, et établissements de santé de l'autre. Dans le premier secteur, c'est l'acquisition l'an dernier d'ANF Immobilier - l'une des grandes opérations récentes dans le secteur des foncières de bureaux avec l'achat d'Eurosic par Gecina - qui contribue largement à une hausse de 8,6% entre janvier et septembre et toujours sur un an.

Activité santé au beau fixe

En ce qui concerne la santé, secteur dans lequel Icade a annoncé cet été son intention de s'étendre en Europe, le groupe voit bondir ses revenus de presque 11%, bénéficiant notamment de l'achat de 14 Ehpad ainsi que celui d'une clinique à Rouen.

Sans tenir compte de ces acquisitions, les revenus s'inscrivent en légère hausse dans les bureaux comme la santé, avec une progression de 1,1% sur l'ensemble des activités de foncière.

Commentaires

L'activité d'Icade portée par la promotion et ses activités de foncière

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur