Icade en pleine santé en 2021
Oliver Wigniolle, directeur général d'Icade. - © Xavier Lahache

Icade en pleine santé en 2021

AFP |  le 21/02/2022  |  IcadeFrance Résultats annuels immobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Icade
France
Résultats annuels immobilier
Valider

La filiale immobilière de la Caisse des dépôts a dégagé un chiffre d'affaires de 1,56 milliard d'euros, 19,9% de plus qu'en 2020 et 10,4% qu'en 2019. Des résultats tirés par la branche santé.

Icade, filiale immobilière de la Caisse des dépôts, a publié des résultats 2021 en hausse et au-delà de ses objectifs, tirés par sa branche santé, pas touchée "à court terme" par le scandale autour des Ehpad en France.

Le groupe, dont l'activité se divise en trois branches (foncière tertiaire, foncière de santé et promoteur), a dégagé un chiffre d'affaires de 1,56 milliard d'euros, 19,9% de plus qu'en 2020 et 10,4% qu'en 2019.

Le "cash-flow net courant", son indicateur de référence, s'est établi à 390 millions d'euros, équivalent à son niveau d'avant-crise sanitaire, amenant Icade à proposer un dividende de 4,20 euros par action, en augmentation (+4,7%) et un peu plus que l'objectif fixé (+3%).

Pour 2022, la foncière espère augmenter à nouveau son dividende de 3 à 4%.

En avance sur son plan "santé"

Elle souhaite également réussir l'introduction en Bourse d'Icade Santé après avoir dû y renoncer en 2021 faute d'avoir levé suffisamment de fonds. "Je ne sais pas si ça sera en 2022, je le pense néanmoins et je l'espère. Mais on ne peut pas avoir une certitude absolue", a déclaré à l'AFP le directeur général, Olivier Wigniolle.

Cette filiale, qui est censée investir 3 milliards d'euros entre 2021 et 2025, est nettement en avance sur ce plan avec 910 millions investis pour la seule année 2021, du fait d'opportunités inattendues à l'étranger (Allemagne, Espagne, Italie, Portugal).

Pour affiner sa stratégie, le groupe attend notamment de voir comment va évoluer la régulation des Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) en France, après le scandale autour des maltraitances supposées dans certaines de ces structures révélées dans les médias. "A court terme, ça n'impacte pas nos résultats et ça n'impacte pas notre stratégie", a affirmé Olivier Wigniolle, l'activité d'Icade se focalisant davantage sur les cliniques ou hôpitaux que sur les Ehpad.

Commentaires

Icade en pleine santé en 2021

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil