En direct

Hyères/ Hôpital San Salvadour Un pavillon en demi-façade

le 14/03/1997  |  Gros œuvreBétonArchitectureVarFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gros œuvre
Béton
Architecture
Var
France
Paris
Bouches-du-Rhône
Produits et matériels
Professionnels
Valider

Propriété de l'Assistance publique de Paris, l'hôpital San Salvadour à Hyères à été construit dans les années 1850. Sa vocation : permettre aux petits Parisiens de venir se soigner au soleil. De conception victorienne, avec ses imposantes arcades face à la mer, ce bâtiment ne correspondait plus aux besoins hospitaliers actuels. L'ingéniosité du cabinet d'architectes BBG de Toulon ( Rémi Baixe, Yves Bensoussan et Jean-Michel Gomez) a été d'accoler, à l'arrière de l'hôpital, un pavillon ultramoderne et fonctionnel de 4 500 m2, destiné à accueillir des polyhandicapés. Les architectes ont dû composer avec une emprise foncière forte (entre le bâtiment ancien et la route du bord de mer) et les lois sur la protection du site qui imposaient un projet discret, se fondant dans un cadre architectural historique et dans un environnement naturel très marqué.Le projet de BBG se caractérise par l'absence de façade sur la plus grande partie de l'édifice. Côté sud, le bâtiment est en effet partiellement encastré dans la construction d'origine. Du coup, c'est la toiture du nouveau pavillon qui supporte tout le poids emblématique de la construction. Une toiture conçue en zinc et en béton armé, charpentée en lamellé-collé et percée de trois patios en bois d'où jaillissent des palmiers. Le toit, ainsi que la série de hublots latéraux, ont également pour fonction « de piéger la lumière naturelle ». Le morceau de façade propre au nouveau pavillon a été traité en pierre de Bourgogne et en béton blanc, les tons clairs se fondant dans le décor balnéaire naturel.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : AP Paris.

Architectes : BBG (Toulon).

Bureaux d'études : BETEIC Structure (Hyères), ITA Thermique (Le Lavandou), Technov Fluides (Marseille) et Fontana (économiste Hyères).

Contrôle : Socotec (Toulon).

Surface totale : 6 936 m2.

Coût des travaux : 36 millions de francs.

Jean-Michel Gomez (BBG) « Un projet fonctionnel et poétique »

« L'architecture que nous défendons, surtout en matière de bâtiments publics, c'est celle du fonctionnel, du "facile à vivre"... Cependant, dans tous nos projets, nous mettons une touche fantaisiste, humaine ou poétique. A San Salvadour, nous avons voulu que le signal fort soit l'oeuvre des enfants hospitalisés. Nous avons organisé avec eux un concours de dessins. Les trois travaux primés ont été transformés en sculpture mobile qui emmerge du toit du pavillon et qui tient lieu de girouette ».

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil