En direct

Huron, la friche aux six visages
L’îlot central du programme sera formé d’espaces verts. - © POLYLIGNE & PATRICK SCHWEITZER & ASSOCIÉS

Huron, la friche aux six visages

le 28/09/2018  |  Bas-RhinLogement socialPromoteurs immobiliers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bas-Rhin
Logement social
Promoteurs immobiliers
Valider

Eurométropole de Strasbourg -

Exemple majeur de reconversion d'une usine en plein centre-ville, le site Huron à Illkirch (Bas-Rhin) adoptera une physionomie multiple. A la fin du printemps, son repreneur, le promoteur Stradim a obtenu le permis de construire pour 400 loge ments dont 30 % sociaux, sur 27 000 m2 SP représentant 40 M€ HT de travaux. Il va en opérer le lancement commercial au salon de l'immobilier de Strasbourg dans deux semaines. « Les six bâtiments présentent chacun une personnalité, conformément à la volonté de la mairie de créer une diversité architecturale, en fonction de leurs emplacements respectifs », décrit Jean-Marc Herrmann, directeur technique de Stradim.

La conception se répartit entre l'agence d'architecture Patrick Schweitzer & Associés, Daniel Boess et la structure Polyligne du groupe. Un bâtiment « signal », de forme plus allongée, prendra place le long de la ligne de tramway. Il se revêtira de brique pour rappeler l'identité industrielle du site (l'entreprise Huron a prévu de déménager l'an prochain dans une commune voisine). Il abritera les 600 m2 de commerces en rez-de-chaussée du programme.

La hauteur des immeubles augmentera à l'approche de la rivière Ill pour culminer à cinq étages avec un double attique. « La surface au sol ainsi libérée agrandira l'îlot central formé d'espaces verts. Les noues tireront parti des différences d'altimétrie pour varier le traitement paysager », ajoute Mathieu Ottignon, architecte chez Stradim. Les travaux s'engageront au printemps 2020 par étapes, au fur et à mesure de la démolition des locaux industriels, pour des livraisons en 2021 et 2022.

Chauffage au biogaz. Le programme sera alimenté à 30 % en énergies renouvelables, dont le biogaz issu de la méthanisation des boues de la station d'épuration d'agglomération, qui sera acheminé par un réseau de chaleur urbain. Ce même biométhane chauffera les 75 logements à énergie positive du programme Parc de l'Europe, actuellement en phase de terrassement dans le quartier strasbourgeois de La Robertsau. Par ailleurs, Stradim lance un programme de 40 logements passifs à Mundolsheim (quartier du Parc) qui sera signé d'un pionnier du genre en France, Mischa Witzmann, de l'agence d'architecture Karawitz.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur