Aménagement

Huit collectivités lauréates du premier Grand Prix « Zones humides en milieu urbanisé »

Lancé par le ministère de l’Ecologie dans le cadre de son plan d’action pour préserver les zones humides, le Grand Prix « Zones humides en milieu urbanisé » récompense, pour cette première session, huit collectivités.

Le Grand Prix va à Saint-Jacques de la Lande (Ille-et-Vilaine), qui a mené de pair la création de son nouveau centre ville et d’un parc écologique, en s’appuyant sur la richesse des milieux humides péexistants, et en faisant du parcours de l’eau le fil conducteur de tous les aménagements.

Sept autres prix ont été attribués dans différentes catégories à découvri dans le portfolio ci-dessus.

Trente collectivités avaient proposé leur candidature à ce prix qui vise à valoriser des opérations d’aménagement prenant en compte ces importants réservoirs de biodiversité.  

«Les zones humides représentent des espaces à forts enjeux écologiques, économiques et sociaux. Elles font pourtant partie des milieux naturels les plus dégradés et les plus menacés au monde. En France, l’urbanisation en absorbe un nombre important chaque année, et on estime que près de 67% des zones humides ont disparu depuis le début du XXème siècle », rappelle-ton au ministère.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X