En direct

HÔTEL DE LA MONNAIE PARIS VIE

Jean-François Pousse |  le 16/10/2017  |  ArtisansBâtimentGirondeParisERP

La Monnaie de Paris, conçue au XVIIIe siècle par Jacques-Denis Antoine, a été restaurée et métamor phosée par Philippe Prost. Elle ouvre désormais au public ses collections et dévoile les précieux savoir-faire de ses artisans aux mains d'or.

Chef-d'œuvre de Jacques-Denis Antoine, l'hôtel de la Monnaie figure parmi les grandes architectures parisiennes mal aimées.

Construit de 1771 à 1775 sur la rive gauche de la Seine, il exprime sa fonction régalienne par une façade monumentale, altière mais un peu froide. Chargé de la frappe des monnaies du royaume puis de la République, il a dû également protéger ses ateliers des regards indiscrets par une relative fermeture.

En 1973, l'Etat décide de déménager la production des pièces courantes à Pessac, près de Bordeaux. Et après 1976, seules restent sur place les créations d'exception, les bijoux, les médailles et les fontes d'art. Le départ des activités industrielles laisse une partie des locaux vide. Le destin de l'hôtel se joue dans ces années-là : un emplacement aussi prestigieux à deux pas de la pointe aval de l'île de la Cité, presque en face au Louvre, ne peut qu'intéresser les investisseurs privés. Pourtant, en 2007, la Monnaie devient un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) et son PDG, Christophe Beaux, amorce une métamorphose profonde.

Restructurée, l'entreprise réalise ses premiers bénéfices dès 2008, étend ses activités à l'international en 2010 - aujourd'hui l'établissement bat monnaie pour une quarantaine de pays et développe des activités culturelles.

Imbrication et clarté distributive

En 2009, à l'issue d'un concours, l'architecte Philippe Prost est désigné pour réaménager le site, une mission au long cours dont l'importante deuxième tranche vient d'être livrée. L'opération vise à ouvrir la Monnaie sur la ville, à dévoiler des collections choisies - aujourd'hui 1 832 pièces exposées sur les 170 000 objets conservés -, avec un parcours croisant expositions permanente et temporaire et vues directes sur la fabrication des pièces et médailles par les artisans à l'ouvrage.

Opération réussie. De fil en aiguille, les travaux se [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur