En direct

Hors-série « Entreprises 2007 » : compléments et précisions

le 10/01/2008  |  EntreprisesArchitectureAménagementAisneHaute-Garonne

Mas Entreprise générale à Pau, très connue dans le Sud-Ouest, figurait quatre fois (au lieu de deux) dans les classements de notre hors-série « Entreprises 2007 » suite à une erreur de saisie. Son chiffre d’affaires 2006 (139,61 millions d’euros) la place au 6e rang des entreprises d’Aquitaine toutes sociétés confondues et au 3e rang des indépendants (derrière Fayat et le groupe Etchart) en excluant les filiales des trois majors.

CSM Bessac, industriel mais surtout entrepreneur. La filiale de Solétanche Bachy (siège social à Saint-Jory, Haute-Garonne) était classée parmi les industriels du fait de son activité de fabricant de tunneliers. Mais 80 % de son chiffre d’affaires (30,4 millions en 2006) sont réalisés dans les travaux souterrains, 50 % de son activité réalisés à l’export.

La SARL D.FER est spécialiste de la démolition, dont le désamiantage, et pas du terrassement comme publié par erreur. L’entreprise d’Urcel (Aisne) qui emploie 53 personnes achève la démolition de la tour Sonacotra à Reims. Son chiffre d’affaires 2006-2007 (bilan au 30 mars) a dépassé 6 millions (contre 4,48 millions lors de l’exercice précédent).

Traitement Valorisation Décontamination est la raison sociale exacte de la société de services de Chavigny (Meurthe-et-Moselle), filiale du Groupe TVD/Partenaire Environnement à Montrouge (Hauts-de-Seine). La société a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 7,68 millions, le chiffre d’affaires consolidé du groupe spécialisé dans la gestion et la valorisation des déchets et des effluents étant de 10 millions.

La société nouvelle Gepelec SNG, SARL de Saint-Quentin (Aisne) réalisant des travaux d’installation électrique, a réalisé en 2006 un chiffre d’affaires de 3,75 millions d’euros.

Omnium Général d’Ingénierie à Montreuil (Seine-Saint-Denis), créé en 1991, a dépassé dès 2005 le seuil de 3 millions de chiffre d’affaires, pour atteindre 3,9 millions en 2006. Secteurs d’intervention d’OGI : aménagement urbain, gestion de l’eau, génie civil. Son personnel (43 personnes dont 28 cadres) a la double culture publique et privée. Parmi ses références : Bernard Huet avait fait appel à OGI pour les missions techniques de ses aménagements. L’entreprise a reçu en 2005 et 2006 le label « Gazelle » du ministère des PME.

Eiffage Construction Paris Patrimoine, l’une des quatre filiales de Eiffage Construction couvrant l’lle-de-France, spécialisée en plus en restauration de monuments historiques, a réalisé, en 2007, 175 millions de chiffre d’affaires avec 515 salariés. La société (deux établissements à Saint-Cloud et Clichy) a succédé aux deux entreprises Sopac et Pradeau et Morin.

Pour adresser précisions et compléments sur votre entreprise:

[email protected]

Commentaires

Hors-série « Entreprises 2007 » : compléments et précisions

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX