En direct

Horizon 2017 pour le centre hospitalier

 Sylvie Bessi |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesBâtimentSeine-et-MarneTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Seine-et-Marne
Technique
Valider
MELUN -

Trois ans après le choix du groupement Besix-NFC (ancienne filiale française du belge Besix)/AIA Associés pour la conception-réalisation du nouveau centre hospitalier de Melun, l’Agence régionale de santé a enfin bouclé son budget - 102,5 millions d’euros HT pour les travaux - et donné son feu vert au projet. Il s’agit d’un pôle hospitalier public-privé, regroupant sur un même site des cliniques privées et l’hôpital public Marc-Jacquet. Chaque entité disposera de ses propres bâtiments mais certains services seront mis en commun. Le programme général est ainsi piloté par deux maîtres d’ouvrage, mais seule la partie publique de l’hôpital est validée.

Un site en forte déclivité

La programmation prévoit le partage des compétences : au privé, l’ensemble de la chirurgie, soit 20 000 m 2 et une centaine de lits ; au public, la maternité et l’obstétrique, la radiologie, la médecine, la psychiatrie ou encore les urgences, soit 507 lits et 51 000 m 2 . « Ce sera un ensemble de bâtiments efficaces et évolutifs, explique l’architecte Jérôme Bataille, responsable de l’agence parisienne d’AIA et spécialiste des hôpitaux. On s’est avant tout appuyés sur la physionomie du site, en forte déclivité, et par ailleurs très boisée. »
Afin de différencier les fonctionnalités, l’hôpital bénéficiera de deux accès : l’un au nord pour les urgences, avec dépose rapide, un parking couvert et une signalétique marquante ; l’autre au sud, pour les autres services.
Situé en pignon avec une façade vitrée, le hall forme un grand patio sur trois étages, largement baigné de lumière naturelle diffusée par une toiture en sheds vitrés. Très fonctionnel, ce patio distribuera directement les trois principaux services, un par niveau. Les liaisons avec le futur pôle de chirurgie, à l’ouest, s’effectueront par des passerelles, une par étage. Les architectes ont travaillé sur l’épure des formes et l’horizontalité : étirement des bâtiments sur un axe est-ouest, et en façades, le calepinage du bardage blanc perforé par les longues lignes noires des ouvertures. Les travaux devraient démarrer en septembre et durer trente-six mois.

PHOTO - 774275.BR.jpg
PHOTO - 774275.BR.jpg - © AIA architectes

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur