En direct

Honda défend ses moteurs à essence

Hakim Bendaoud |  le 16/12/2011  |  EnergieFrance entièreInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
France entière
International
Valider

Le motoriste s’apprête à renouveler sa gamme GX de petits moteurs à essence, prenant le contre-pied d’un marché plutôt orienté vers le Diesel.

Entre la fin 2011 et le début de l’année 2012, Honda lancera sur le marché sa nouvelle génération de moteurs GX (120, 160 et 200). Parmi les fonctionnalités inédites figurent notamment l’allumage à avance variable (CDI numérique) ou encore un taux de compression accru. Les modèles équipés d’un régulateur de vitesse électronique (programmé en usine) s’adressent idéalement aux applications qui nécessitent des fonctions comme la mise au ralenti ou la gestion du starter automatique. Destinés à équiper des bétonnières, des nettoyeurs haute pression ou encore des groupes électrogènes, ces petits modèles à essence remplaceront la gamme actuelle avec des dimensions pratiquement identiques, afin que les constructeurs n’aient pas à modifier leurs châssis. Mais le recours à l’essence est-il pertinent, sachant que dans le génie civil la norme porte davantage sur le gazole et que ce dernier est moins onéreux ? Chargé d’affaires chez Honda Motor Europe, Gilles Koening détaille : « Il est vrai que passé une certaine puissance ou pour des utilisations intensives, les professionnels ont tendance à préférer le Diesel, mais ce carburant n’est pas justifié en petite motorisation. Lorsqu’on peut avoir 20 ch en essence, il n’y a pas à hésiter… »

17 à 47 % de pollution en moins par rapport à la norme européenne

Les moteurs à essence sont moins lourds et moins encombrants que les moteurs Diesel. Ils génèrent également moins de vibrations. Autre argument défendu par Honda : celui de la réglementation. « Nos moteurs répondent aussi bien aux normes américaines qu’européennes visant à réduire les émissions de gaz d’échappement et les vapeurs d’essence, explique-t-on chez le constructeur. Dans les faits, les standards d’émission de gaz d’échappement des moteurs que nous commercialisons sont inférieurs de 17 à 47 % par rapport à la limite maximum autorisée par la norme européenne. » Et pour cause : Honda s’est calé sur la norme Carb, imposée en Californie, qui est la plus stricte du monde.

PHOTO - 603848.BR.jpg
PHOTO - 603848.BR.jpg - © Honda
PHOTO - 603847.BR.jpg
PHOTO - 603847.BR.jpg - ©
producteur numéro 1

Avec plus de 20 millions d’unités par an, Honda est le premier fabricant mondial de moteurs, qu’il installe dans ses voitures (3,5 millions d’unités l’année dernière) et ses motos (11,5 millions). La division Power Product englobe les petits moteurs pour matériels, les moteurs marins et les turboréacteurs d’avions. La production de ces trois catégories a atteint 5,5 millions d’unités en 2011.

Un carburant « propre » conçu pour les petites machines

Depuis deux ans, la société suédoise Aspen pousse les feux sur le marché français où une filiale a été créée. L’entreprise y commercialise de l’essence pour les moteurs 2 temps (Aspen 2, avec incorporation de lubrifiant) et 4 temps (Aspen 4).
Ce carburant « écologique » est fabriqué à base d’alkylate qu’Aspen achète aux raffineries. L’alkylate est un mélange d’hydrocarbures et d’alkyles fabriqué synthétiquement à partir des résidus de gaz de distillation. Il contient moins de composés toxiques que l’essence sans plomb 95 et son indice octane (qui mesure la qualité de sa combustion) est meilleur. « Ce carburant, spécialement conçu pour les petites machines, contient moins de 0,5 % d’hydrocarbures aromatiques et aucun solvant », explique Didier Leynaud, directeur des activités de l’entreprise en France. Son argumentation met en avant la qualité de la combustion qui permet au moteur de fonctionner plus longtemps car il s’encrasse moins. Présenté comme « bon pour les moteurs, bon pour l’homme et bon pour l’écologie », ce carburant est aussi pratiquement dépourvu de benzène, de toluène et de xylène (0,1 % de sa composition) quand l’essence classique en comporte 36 %.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur