En direct

Hochtief se retire du projet du nouvel aéroport de Berlin

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 23/05/2003  |  EuropeTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Europe
Transports
Valider

Le consortium privé qui devait participer au projet d'un nouvel aéroport international à Berlin s'est retiré. Les pouvoirs publics allemands et le consortium dirigé par le numéro un du BTP allemand Hochtief et la holding immobilière IVG négociaient depuis près d'un an pour donner à la capitale réunifiée une importante plate-forme internationale, à Schoenefeld, au sud-est de la ville.
"Nous ne doutons pas que l'aéroport sera bel et bien construit", a toutefois assuré le maire de Berlin, Klaus Wowereit.

L'aéroport "Berlin-Brandebourg-International" devait initialement voir le jour en 2009. Les travaux sont estimés à quelque 3 milliards d'euros, dont 1,7 devaient être pris en charge par le consortium.
Les raisons du retrait du consortium n'ont pas été communiquées.

La municipalité -- fortement endettée --, l'Etat régional du Brandebourg -- où sera situé l'aéroport -- et l'Etat allemand deviennent donc les uniques financeurs du projet.
"Les grandes lignes du calendrier seront respectées", a assuré le chef du gouvernement régional du Brandebourg, Matthias Platzeck.
L'aménagement de cet aéroport, celui qui desservait Berlin-est du temps de la division de l'Allemagne, doit conduire à terme à la fermeture des deux autres aéroports berlinois, Tegel et Tempelhof, situés non loin du centre-ville.

Le nouvel aéroport devait être le premier du continent européen entièrement construit et exploité par une société privée. Les autorités publiques s'étaient engagées à prendre en charge le développement des accès routiers et ferroviaires et le relogement des riverains expropriés.

Berlin ne représente que la quatrième plate-forme aéroportuaire en Allemagne: en 2002, les trois aéroports de la ville ont accueilli 12,18 millions de passagers, contre 48,45 à Francfort (ouest), 23,16 à Munich (sud) et 14,74 à Duesseldorf (ouest).
A titre de comparaison, Londres (Heathrow et Gatwick) a accueilli en 2002 92,9 millions de passagers, Paris (Roissy et Orly) 71,5 millions et Amsterdam 40,7 millions.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil