En direct

HLM : le GIE Poly-Ouvrages tord le bras à la Vefa
Corinne Tardif, administratrice unique du groupement d'intérêt économique Poly-Ouvrages - © © Franck Beloncle

HLM : le GIE Poly-Ouvrages tord le bras à la Vefa

Barbara Kiraly |  le 05/01/2018  |  BâtimentImmobilierLogement socialMaîtrise d'ouvrageTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
Immobilier
Logement social
Maîtrise d'ouvrage
Technique
Valider

En lançant un groupement d’intérêt économique (GIE) nommé Poly-Ouvrages, l’organisme HLM Polylogis veut augmenter la part des logements sociaux construits en maîtrise d’ouvrage directe et faire baisser les coûts de construction de ses programmes immobiliers.

Alors que le groupement d’intérêt économique (GIE) Poly-Ouvrages souffle sa première bougie, il peut se targuer d’avoir réalisé une belle première année d’activité. Lancé par l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) Polylogis pour regrouper les services maîtrise d’ouvrage et développement de LogiRep, Trois Moulins Habitat et LogiStart (3 ESH du groupe), le GIE a signé en 2017 des ordres de services représentant la construction 1 481 logements, dont 56% seront réalisés en Vefa. Un an plus tôt, la Vefa représentait 77% des 1 370 logements* programmés.

A l’avenir, réduire la part de la Vefa et baisser les coûts

Pour 2018, le GIE a des objectifs ambitieux : « faire passer la Vefa à 30% et réaliser le reste en maîtrise d’ouvrage directe », révèle Corinne Tardif, administratrice unique du GIE Poly-Ouvrages. D’ici à la fin de l’année, cette dernière table sur la signature d’ordres de services représentant entre 1 300 et 1 600 logements à construire.

L’autre ambition consiste à rationaliser les coûts de construction, « car avec l’actualité réglementaire, nos sources de financements sont en nette diminution », rappelle l’administratrice unique. Pour atteindre cet objectif, le GIE s’est doté l’an passé d’une nouvelle direction technique. « Le directeur technique est arrivé en fin d’année, nous constituons actuellement une équipe, dévoile Corinne Tardif. Nous souhaitons faire baisser les coûts de construction de 5% en deux ans, et encore de 5% dans les deux années qui suivront. Cela passera par le développement d’accords-cadres avec les fournisseurs, mais aussi avec les bureaux de contrôle, les coordinateurs sécurité santé, etc. »

* A périmètre constant, c’est-à-dire en prenant en compte les ordres de services des 3 ESH du GIE : LogiRep, Trois Moulins Habitat et LogiStart.

Commentaires

HLM : le GIE Poly-Ouvrages tord le bras à la Vefa

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur