Hitachi Koki rachète Metabo
Le siège social de Metabo, à Nürtingen, en Allemagne. - © © Metabo

Hitachi Koki rachète Metabo

B.V. |  le 16/11/2015  |  Matériel de chantier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Matériel de chantier
Valider

La filiale outillage du groupe Hitachi met la main sur le spécialiste allemand de l’outillage électroportatif. Avec un objectif : donner un coup d'accélérateur à sa croissance en Europe.

Le géant japonais de l’outillage Hitachi Koki a annoncé le 13 novembre la reprise du fabricant allemand d’outils électroportatifs Metabo. La filiale du groupe Hitachi rachète en effet les parts de Chequers Capital, une société d’investissement qui était devenue l’actionnaire majoritaire de Metabo en juin 2012. La transaction, dont le montant n’a pas été communiqué, est encore en attente du feu vert de l’autorité de la concurrence allemande.

Un statut « d’entreprise dans l’entreprise »

Pour Hitachi Koki, ce rachat s’inscrit dans l’objectif « d’atteindre une croissance significative en Europe ». « Pour nous, Metabo représente un apport parfait, car les deux entreprises se complètent idéalement sur de nombreux points », explique dans un communiqué Osami Maehara, PDG de Hitachi Koki. « Nous allons non seulement conserver Metabo comme marque autonome, mais aussi lui concéder un statut d’ « entreprise dans l’entreprise » et lui accorder l’indépendance dont elle a besoin pour poursuivre sur la voie du succès dans le futur ». Tous les salariés seront conservés, y compris l’équipe dirigeante et son PDG Horst Garbrecht, précise le groupe.

Metabo, qui emploie 1800 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires global de 374 millions d’euros en 2014, va faire profiter à Hitachi Koki, un milliards d’euros de CA en 2014, de son réseau de distribution étoffé en Europe, de son appareil logistique, ainsi que de ses ressources en recherche et développement. Si Hitachi est déjà présent sur le marché de l’outillage électroportatif (marque Hitakchi Power Tools), notamment avec une large gamme de moteurs sans balais, le groupe souhaite capitaliser sur l’expertise du fabricant allemand en matière de batteries, convaincu que l’avenir de l'appareillage sans fil se joue dans ce domaine. Or, Metabo a en effet lancé l’été dernier une génération de batteries lithium, dont l’autonomie et la puissance ouvrent la voie à des applications nouvelles.

Les promesses du sans fil

L'intérêt de la filiale japonaise pour l’outillage électroportatif n'est pas une surprise : il est un segment stratégique pour la filière dont il représente aujourd’hui le principal vecteur de croissance. Si en France, les ventes de ces solutions en négoce ont connu un ralentissement en 2015 (- 1,7 % à fin août par rapport à la même période en 2014, selon le Secimpac), elles ont clairement porté le marché en 2014 (+3,4 % par rapport à 2013).

Hitachi souligne par ailleurs que les deux marques Metabo et Hitachi « se complètent parfaitement », à la fois en termes de couverture géographique et de marché. Le japonais occupe une position très forte dans le domaine du bâtiment, grâce à ses gammes de marteaux perforateurs et marteaux burineurs, tandis que l’Allemand est bien placé dans les secteurs du métal et du bâtiment.

Commentaires

Hitachi Koki rachète Metabo

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur