Le moniteur
Hexaom, ex-Maisons France Confort, en baisse au deuxième trimestre
Patrick Vandromme, président du constructeur Hexaom, ancien Maisons France Confort. - © Maisons France Confort

Hexaom, ex-Maisons France Confort, en baisse au deuxième trimestre

Le Moniteur.fr avec AFP |  le 07/08/2019  |  LogementImmobilier résidentielMaisons France ConfortMaisons individuellesRésultats semestriels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Immobilier résidentiel
Maisons France Confort
Maisons individuelles
Résultats semestriels
Valider

L'ex-Maisons France Confort affiche un deuxième trimestre en baisse, conséquence d'une baisse généralisée sur le marché de la construction de maisons individuelles.

Même les géants peuvent subir les travers de la conjoncture. Hexaom (anciennement Maisons France Confort) ne fait pas exception. Le chiffre d’affaires du groupe spécialisé dans la construction de maisons individuelles, numéro 1 du secteur, a légèrement reculé au deuxième trimestre, conséquence d’une baisse générale du marché.

Entre avril et juin, Hexaom a ainsi dégagé un chiffre d'affaires de 216,7 millions d'euros, en recul de 1,8% par rapport à la même époque de l'an dernier. Pour le groupe, ce chiffre « reflète l'activité commerciale de l'exercice 2018 ».

Hausse de ses nouvelles commandes

L'an dernier, le constructeur a en effet subi une nette baisse de ses commandes de maisons. La cause de ces résultats décevants ? La réduction du périmètre de plusieurs aides publiques à la propriété comme le prêt à taux zéro (PTZ) et la suppression de l’APL Accession, selon les professionnels.

Signe d'une amélioration prochaine, Hexaom a toutefois enregistré un rebond de plus de 10% de ses nouvelles commandes au trimestre précédent (+10,1% en volume et +10,6% en valeur sur le seul deuxième trimestre 2019). « Ces bonnes performances commerciales bénéficient entre autres des opérations marketing et de communication mises en place pour célébrer les 100 ans du groupe », explique-t-il dans un communiqué.

Conséquence : le constructeur affiche un premier semestre 2019 dans le vert, avec une augmentation de chiffre d’affaires global de 1,7%, à 417,8 millions d’euros.

Diversification

Mais cette embellie est-elle partie pour durer ? Certains observateurs évoquent un effet d'aubaine, avant de nouvelles restrictions sur le PTZ à partir de l'an prochain.

Pour réduire sa dépendance au secteur de la construction, Hexaom a par ailleurs accentué l'an dernier sa diversification, en premier lieu dans la rénovation des maisons individuelles. Sur ce créneau, son chiffre d'affaires augmente au dernier trimestre (+4,4%) mais reste nettement minoritaire au sein de ses revenus.

Commentaires

Hexaom, ex-Maisons France Confort, en baisse au deuxième trimestre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur