En direct

Herzog & de Meuron, architectes-archéologues pour la Serpentine Gallery

Milena Chessa |  le 10/05/2012  |  Serpentine GalleryEuropeArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Serpentine Gallery
Europe
Architecture
Valider

Le duo suisse Jacques Herzog et Pierre de Meuron, associé à l’artiste chinois Ai Weiwei, réalisera le prochain pavillon d’été de la galerie d’art Serpentine à Londres. Leur projet puise son inspiration dans les vestiges enfouis des onze précédentes constructions.

Depuis l’an 2000 (voir chronologie ci-dessous), la galerie d'art Serpentine passe commande auprès d'un architecte qui n'a jamais construit encore sur le sol britannique pour qu’il bâtisse un pavillon d’été temporaire dans les jardins de Kensington, à Londres. En 2012, année olympique, Julia Peyton-Jones et Hans Ulrich Obrist, respectivement directrice et co-directeur de la Serpentine Gallery, font appel aux trois auteurs du stade des JO de Pékin en 2008 : les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron, associés à l’artiste chinois Ai Weiwei.

Démarche atypique

Pour réaliser cette douzième architecture éphémère, qui ouvrira du 1er juin au 14 octobre, le trio adopte une démarche atypique. « Telle une équipe d’archéologues, nous avons creusé le sol sur une hauteur de 1,50 m, puis identifié les vestiges des fondations des onze pavillons construits entre 2000 et 2011. A partir de ces traces résiduelles, expliquent les concepteurs, nous extrudons une nouvelle structure composée de onze colonnes caractérisant chaque pavillon passé, plus une douzième que nous plaçons selon notre volonté. Ces colonnes portent, à 1,40 m au-dessus du sol, une plateforme circulaire dont la surface doit refléter les variations du ciel londonien. » Sous ce toit, à l’abri du soleil et de la pluie, le public peut s’asseoir sur un mobilier aux « lignes alambiquées » qui matérialise l’enchevêtrement des plans des pavillons antérieurs. Ce mobilier est plaqué de liège, matière dont l’aspect visuel, le toucher et l’odeur évoquent, aux dires des architectes, les caractéristiques de la terre excavée.

Chronologie des architectes du pavillon d'été de la Serpentine Gallery

2000 : Zaha Hadid

2001 : Daniel Libeskind

2002 : Toyo Ito

2003 : Oscar Niemeyer

2004: MVRDV (non réalisé)

2005 : Alvaro Siza et Eduardo Souto de Moura

2006 : Rem Koolhaas

2007 : Olafur Eliasson et Kjetil Thorsen

2008 : Frank Gehry

2009 : Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (Sanaa)

2010 : Jean Nouvel

2011 : Peter Zumthor

Toutes les images sur www.serpentinegallery.org/architecture

Commentaires

Herzog & de Meuron, architectes-archéologues pour la Serpentine Gallery

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 2

Règlement de sécurité incendie commenté des ERP - Volume 2

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur