En direct

Herige annonce un troisième trimestre en repli mais conserve sa dynamique globale

Florent Maillet |  le 08/11/2016  |  Produits et matérielsBétonSecond œuvreMenuiseries

Le chiffre d’affaires des trois activités (négoce, béton et menuiseries) recule de 3,7% au 3e trimestre, à 123,9 M€. L’activité négoce trébuche de 2,5%, à 82,9 M€. Mais le chiffre d’affaires consolidé sur 9 mois reste positif pour le groupe vendéen: il atteint 414,7 M€ au 30 septembre, en croissance de 2,1% par rapport à l’exercice 2015.

Coup d’arrêt ou simple ralentissement ? C’est la 2e hypothèse que le groupe Herige (ex-groupe VM) met en avant, dans l’explication de texte qui accompagne la communication de ses résultats du 3e trimestre, qui se conclut, au 30 septembre, par un chiffre d'affaires de 123,9 M€, en recul de 3,7% par rapport à la même  période de l'exercice 2015. Décryptage.

Un T3 en baisse mais une activité qui reste dynamique sur 9 mois

Comment expliquer ce ralentissement, après un T2 particulièrement dynamique ? « Les activités du Groupe ont  subi un  effet  calendaire défavorable, avec 2 jours travaillés en moins au cours du 3e trimestre, entraînant une baisse des volumes d'activité du groupe », avance Herige, dans un communiqué.

Le repli se manifeste dans les 3 activités du groupe basé à L’Herbergement (Vendée). L’activité négoce de matériaux (VM  Matériaux) enregistre un chiffre d’affaires en repli de 2,5 % à 82,9 M€. L’industrie du béton, « impactée par l’arrêt des activités Prédalles et Bardage Béton au 31 juillet 2016 », affiche une baisse de 5,6 %, et « continue d’évoluer dans un marché toujours très concurrentiel », annonce Herige. L’activité Menuiserie industrielle, elle, s’inscrit en retrait de 4% sur cette période, notamment sur l’activité PVC.

L’analyse du chiffre d’affaires cumulé sur les 9  premiers mois de l'exercice 2016, reflète toutefois la « relance progressive d’activité », dont parle Herige depuis quelques mois : le CA groupe s'établit en effet à 414,7 M€, soit une progression de 2,1% à périmètre comparable.

Les perspectives : des « Batidays » réussis et un carnet de commandes qui gonflerait

Dans ce contexte, le T4 sera plus que jamais décisif. Et l'ex-groupe VM tient à se montrer raisonnablement optimiste. « Herige poursuit sa dynamique commerciale afin de bénéficier pleinement des premiers signes  positifs du secteur de la construction », affirme le groupe multirégional.

Les signaux principaux ? Herige constate d’abord, en cette fin d’année, « une remontée de [son] carnet  de commandes de la Branche Menuiserie soutenue par le lancement progressif d’AM-X ». Le négoce apporte également son écot. « Le rythme commercial est soutenu dans la branche négoce, portée par le succès de son opération Batidays ».

En parallèle, le groupe déploie  « ses actions destinées à retrouver un niveau de rentabilité permettant de financer  ses futurs développements ». Sans plus de précisions pour le moment.

La gouvernance évolue : un nouveau DG pour la branche béton, un nouveau poste de « directeur des relations extérieures » pour la prescription

Le directoire d’Herige, présidé par Alain Marion, a nommé Philippe Queneau au poste de directeur général de la branche Béton, avec prise d’effet au 1er janvier 2017. Il remplace Daniel Robin, qui prend en charge la « Direction des relations extérieures » au sein d’Herige.

Une nouvelle fonction qui a clairement pour but de travailler en amont au développement des affaires. Elle « permettra au Groupe de tisser des liens privilégiés avec les instances professionnelles et institutionnelles, d’intervenir en amont des affaires et futurs projets et de mettre en avant le savoir-faire d’Herige dans tous ses métiers », précise en effet le groupe.

Les résultats complets du groupe Herige :

Le chiffre d’affaires 9 mois affiche une croissance de 2,1%.

Commentaires

Herige annonce un troisième trimestre en repli mais conserve sa dynamique globale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX