En direct

Hérault Un lycée bioclimatique à Lunel
PHOTO - MEDLyceelunel-68.eps - © EDOUARD HANNOTEAUX/LE MONITEUR

Hérault Un lycée bioclimatique à Lunel

JEAN LELONG |  le 12/09/2008  |  HéraultEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hérault
Education
Valider

L’imposante façade que dresse sur 170 m de longueur le nouveau lycée Victor-Hugo, à Lunel (Hérault) abrite un espace original : un vaste atrium, coiffé par une avancée de toiture et partiellement séparé de l’extérieur par une paroi vitrée interrompue aux deux tiers de sa hauteur. Cette rue intérieure, qui court sur toute la longueur du bâtiment, donne sa spécificité au nouvel établissement, inauguré le 2 septembre par le président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche.

Une serre froide

« Cet espace a des fonctions multiples, explique l’architecte, Pierre Tourre. Il dessert l’ensemble des classes. Il est un lieu de rencontre et de convivialité. Il constitue un tampon thermique. Il a aussi une fonction urbaine : il permet de voir ce qui se passe sur la rue, tandis que les passants ont à leur tour un aperçu sur le fonctionnement du lycée. » La création de cette « serre froide » témoigne de la priorité donnée aux dispositifs passifs dans la conception du nouveau lycée et de son fonctionnement thermique. Tous les bâtiments, isolés par l’extérieur, ont été orientés nord-sud. La presque totalité des classes, regroupées dans les deux niveaux supérieurs du bâtiment principal, s’ouvrent au nord, tout en disposant d’un second jour – protégé des regards par un film coloré – sur la rue intérieure.

L’accent a été mis aussi sur la ventilation. L’air introduit dans les locaux circule d’abord dans un puits canadien de 2 m de hauteur courant sur 240 m. Cette galerie visitable, qui accueille aussi des réseaux secs, devrait permettre d’obtenir un rafraîchissement d’environ 3 °C en été et, inversement, de préchauffer l’air en hiver.

Destiné à accueillir 1 300 élèves, le lycée Victor-Hugo est le troisième des neuf nouveaux lycées programmés par la région. Deux autres établissements ouvriront leurs portes à la rentrée 2009, l’un à Montpellier (Mendès-France), l’autre à Saint-Christol-lès-Alès (Jacques-Prévert).

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : région Languedoc-Roussillon ; maître d’ouvrage délégué : Languedoc-Roussillon Aménagement.

Maîtrise d’œuvre : agence Pierre Tourre (architecte), Tribu (BET HQE).

Entreprises : Dumez Sud (gros œuvre), Structure Bois Couverture (charpente et façades panneaux composites).

Surface : 17 744 m2 HON.

Coût total : 42 millions d’euros.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur