En direct

Quand les sédiments portuaires riment avec économie circulaire
Le département de l’Hérault porte ainsi avec la commune de Marseillan, un projet abordant la problématique spécifique du dragage d’un port conchylicole, dans une logique d’économie circulaire. - © CD34

Quand les sédiments portuaires riment avec économie circulaire

Florence Jaroniak |  le 26/03/2021  |  HéraultAdemeOccitanieVoirieVinci Autoroutes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Travaux publics
Hérault
Ademe
Occitanie
Voirie
Vinci Autoroutes
ICPE
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Déchets souvent ultimes, les sédiments de dragage posent problème aux gestionnaires de ports. Des expérimentations menées par le département de l’Hérault laissent cependant entrevoir des pistes de valorisation dans les travaux routiers.

Pour garantir un niveau d’eau suffisant aux bateaux, certaines collectivités doivent opérer des dragages : 50 millions de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Quand les sédiments portuaires riment avec économie circulaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil