En direct

Hénin-Carvin Ecologie urbaine, fête foraine et plate-forme multimodale

le 23/05/1997  |  France Pas-de-CalaisNordCollectivités localesTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Pas-de-Calais
Nord
Collectivités locales
Transports
Culture
Déchets
Commande publique
Environnement
Santé
Profession
Architecture
Réglementation
Marchés privés
Technique
Valider

-Les appels d'offres pour le centre de valorisation des déchets seront bientôt lancés. -Le musée de la Fête foraine et la plate-forme de Dourges attendent des décisions ministérielles.

L'année 1997 devrait être décisive pour les principaux dossiers portés par le district d'Hénin-Carvin (14 communes, 130 000 habitants). En partenariat avec le district voisin de Lens-Liévin (« Le Moniteur » du 2 mai) , le district envisage la réalisation d'un centre de valorisation des résidus urbains d'une capacité de 150 000 t. L'investissement se chiffrerait à 350-400 millions de francs.

Cet équipement pourrait être construit à Harnes, à côté des installations de l'industriel Mac Cain qui s'est déclaré intéressé par l'achat de la vapeur que produira l'unité, mais qui n'a toujours pas signé d'engagement ferme. Les deux districts vont cependant lancer, sous peu, l'appel d'offres pour le process, et la décision sur la localisation de l'usine de traitement sera prise au cours de l'année.

Autre dossier phare en suspens : le musée des Arts forains sur l'ancienne fosse Sainte-Henriette. Ce projet repose sur l'installation de pièces issues du musée des Arts et Traditions populaires, idée lancée par Jacques Toubon lorsqu'il était ministre de la Culture. Autour de ce musée, une étude réalisée par la Scet (Société centrale pour l'équipement du territoire) pour le district envisage divers projets liés à la vie foraine (manèges, centre de formation des personnels forains, théâtre de rue, etc.).

Au total, 250 millions de francs d'investissements pourraient être réalisés sur les 40 ha jouxtant le terril Sainte-Henriette qui serait conservé. C'est au cours des prochains mois que l'Etat, plus précisément le prochain ministre de la Culture, devra annoncer ses intentions sur ce projet. Enfin, Pierre Darchicourt, président du district d'Hénin-Carvin, affiche le souhait de voir avancer plus vite le dossier de la plate-forme multimodale de Dourges.

Le district est partie prenante dans l'association créée par Marie-Christine Blandin, la présidente de la région pour réunir tous les partenaires du projet. Il est prêt à participer à un syndicat mixte pour la réalisation de la plate-forme. Le district a déjà acquis 69 ha. Il entend continuer ses acquisitions foncières et inciter l'Etat à tenir ses engagements, c'est-à-dire faire aboutir la négociation entre l'ex-SNCF et la ville de Lille pour le déménagement vers Dourges du chantier de transport combiné de Saint-Sauveur (qui sera le coeur de la plate-forme) et engager la réalisation de l'échangeur sur l'A1.

PHOTO : Sur l'ancienne fosse Sainte-Henriette, à Hénin-Beaumont, est envisagée l'installation de pièces issues du musée des Arts et Traditions populaires, qui constitueraient le musée des Arts forains.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur