En direct

Hendaye/Irun Un euro-district

le 18/04/1997  |  Second œuvreProduits et matérielsEuropePyrénées-Atlantiques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Second œuvre
Produits et matériels
Europe
Pyrénées-Atlantiques
Valider

Au Pays basque, l'entrée de l'Espagne dans le marché commun, en 1986, a ouvert aux Espagnols la porte d'un marché français de l'immobilier qui leur proposait des prix concurrentiels.

Tourné vers le tourisme, le Pays basque français leur offrait de plus une qualité environnementale absente de villes ayant subi une urbanisation effrénée. Si les dévaluations de la peseta ont calmé le marché, une demande persiste, mais à des prix plus raisonnables.

Aujourd'hui, résultat du boum immobilier de la fin des années 80, la population d'Hendaye (12 000 habitants) est composée à 12 % de Basques espagnols.

Un Programme local de l'habitat transfrontalier

Pour mieux maîtriser le développement de l'habitat sur sa commune, le maire, Raphaël Lassalette, a fait réaliser une étude pour un programme local de l'habitat commun avec Irun (55 000 habitants).

« Pour l'instant, le PLH nous a servi à établir un bilan, et va permettre une réflexion commune sur les deux rives de la Bidassoa, dans le domaine de l'habitat et des équipements. Nous avons établi un état des lieux des potentialités foncières des deux côtés de la frontière. Les communes d'Irun et de Fontarabie aimeraient bien que l'on mette des terrains à leur disposition », explique le maire.

Cette volonté de réfléchir ensemble a abouti à la décision de créer un Consorcio (district). Celui-ci est composé des communes d'Irun, de Fontarabie (14 000 habitants) et d'Hendaye, qui n'ont cependant pas encore officialisé cette création par un vote des conseils municipaux.

Et, si l'accord franco-espagnol signé à Bayonne en 1995 permet à Hendaye de faire partie d'une structure étrangère, une ratification par les Parlements des deux pays s'avère cependant nécessaire.

Du côté des acteurs économiques, la levée des frontières a aussi créé un appel d'air : Bernard Darretche, chargé du développement économique à la CCI de Bayonne, estime que 91 % des créations d'activités dues aux Espagnols sont postérieures à l'entrée de l'Espagne dans la Communauté économique européenne.

Après les Aciéries de l'Atlantique-Ucin à Bayonne, Aramar (industrie alimentaire) à Saint-Jean-de-Luz ou la Papeterie de l'Atlantique à Hendaye, il attend maintenant l'implantation de transporteurs espagnols.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur