Hécatombe dans l'immobilier espagnol

Defawe Philippe |  le 17/01/2008  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Immobilier
Valider

La moitié des agences immobilières espagnoles ont fermé en 2007, victime du net ralentissement des ventes, selon des données du conseil des Agences de propriété immobilière (API) publiés jeudi par le quotidien El Pais.

Quelque 40.000 petites agences immobilières ont fermé l'an dernier, sur un total de 80.000 dans tout le pays, selon des données du conseil des Agences de propriété immobilière (API) publiés jeudi par le quotidien El Pais.
Ces seules fermetures auraient entraîné la perte de plus de 100.000 emplois, une estimation qui ne tient pas compte des réductions d'effectifs dans les réseaux d'agences immobilières qui restent en activité.

"Ceux qui ont fermé sont les nouveaux riches, ceux qui sont venus dans ce secteur parce qu'ils croyaient y faire de l'argent facile", a expliqué à El Pais le président du conseil de l'API, Santiago Baena. "La grande majorité de ceux qui ont disparu étaient des commerces qui ne reposaient parfois que sur un téléphone portable", explique-t-il.
Les grands réseaux d'agences ont également souffert de la baisse des ventes de biens immobilier et ont réduit la voilure, Fincas Corral ayant fermé en novembre la moitié de ses agences, Tecnocasa 160 des siennes, tandis que Donpiso a conservé ses 360 succursales.
"Il reste encore du ménage à faire", selon Santiago Beana, qui estime "que la correction dans les trois à quatre prochains mois sera plus dure" encore.

Un secteur en crise


Transactions en berne, prix hésitants, promoteurs et agences à la peine, l'immobilier espagnol a atterri plus brutalement en 2007 que gouvernement et observateurs ne voulaient le croire au début de l'année.
La plupart des analystes y voient la fin du boom de l'immobilier et de la construction qui a tiré la croissance espagnole pendant une décennie.
Ils l'attribuent en partie à la montée des taux de la Banque centrale européenne qui étrangle à petit feu les ménages dans un pays où presque tous les prêts immobiliers sont à taux variable.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur