En direct

Hauts-de-Seine : résultats équilibrés pour la SEM 92

le 04/07/2014  |  EtatSEMHauts-de-SeineYvelinesArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Etat
SEM
Hauts-de-Seine
Yvelines
Architecture
Valider

Comme en 2013, les comptes de la SEM 92 devraient être équilibrés en 2014. Malgré un contexte peu porteur.


Comme tous les ans au début de l’été, Hervé Gay, directeur général de la SEM 92 (Société d’économie mixte d’aménagement des Hauts-de-Seine), a dressé le bilan de l’année écoulée et les perspectives des mois à venir. « 2013 a été une année charnière avec l’arrivée en fin de cycle de nombreux projets. Quelque 1 350 logements ont été achevés au sein de nos opérations  et nous avons livré plusieurs équipements  culturels, sportifs, ainsi que trois lycées rénovés.  Dans le même temps, nous avons signé 14 nouveaux contrats qui vont générer un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros pour la société », a-t-il indiqué, le 4 juillet.
 Parmi les nouvelles opérations d’aménagement figurent la ZAC Louvois à Vélizy (Yvelines), sur laquelle la SEM 92 intervient en partenariat avec Yvelines Aménagement,  ou encore la ZAC multi-sites Dolet-Brossolette à Malakoff (Hauts-de-Seine), qui se développe  sur trois secteurs différents. 
21,7% de l’activité en dehors du département des Hauts-de-Seine
Concernant son activité de construction, la SEM 92 a poursuivi sa diversification auprès des bailleurs sociaux avec la signature de marchés à bons de commandes avec  Val d’Oise Habitat et ICF La Sablière. Parallèlement, elle a poursuivi ses missions d’études et de conseils.  Au final, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 41 millions d’euros (en recul de 12%), dont 21,7% en dehors de son département historique des Hauts-de-Seine. Quant au résultat net, il s’établit à 12 000 euros (contre 263 000 euros en 2012). « En réduisant nos coûts, nous sommes parvenus à équilibrer les comptes dans un contexte qui est loin d’être simple », s’est félicité Hervé Gay.

Attentisme

Pour 2014, le directeur général de la SEM 92 annonce des comptes toujours à l’équilibre malgré la baisse d’activité, habituelle en année électorale. Elle se conjugue cette année à un certain attentisme lié à la création de la métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. « La loi est peu précise sur les prérogatives des différentes collectivités en matière d’aménagement. Elle prévoit que les opérations d’intérêt métropolitain seront transférées à la métropole. Mais on ne sait pas encore ce qu’est l’intérêt métropolitain. Cela suscite des interrogations de la part de nos clients. S’y ajoute la disparition programmée des communautés d’agglomération ».
Pour Hervé Gay, si cet attentisme doit se poursuivre en 2015, « ce ne sera favorable ni à la SEM 92, ni au monde de la construction dans son ensemble, ni au final, aux Franciliens ».

Commentaires

Hauts-de-Seine : résultats équilibrés pour la SEM 92

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur