En direct

HAUTS-DE-SEINE Deux ouvrages pour lutter contre les inondations

PAUL PHILIPPART |  le 12/03/1999  |  SantéCollectivités localesTechniqueEnvironnementEssonne

Deux ouvrages d'assainissement vont être construits dans le sud du département pour permettre à des communes comme Antony, Bourg-la-Reine et Sceaux, de lutter contre les inondations de parkings et de caves et les refoulements d'égouts. Ils intercepteront en fait les rus des Blagis, d'Aulnay et de Chatenay, qui se jettent dans la Bièvre..., et remplaceront le projet de tunnel réservoir de 3 km de long envisagé en 1992 par le conseil général.

Un premier collecteur souterrain sera réalisé au niveau du ru de Châtenay-Malabry (1 km de long et 6 m de diamètre) à cheval sur Châtenay-Malabry et Antony, entre l'A86 et le parc de Sceaux. D'une capacité de stockage de 30 000 m3, il recueillera le trop-plein d'eaux pluviales et d'orages violents. Les eaux seront stockées puis, après décantation, évacuées dans la Seine via le collecteur de Fresnes/Choisy-le-Roi. La maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'oeuvre seront assurées par le conseil général. Les appels d'offres pourraient être lancés durant l'automne 1999. La mise en service est prévue en 2001.

Un deuxième collecteur (3 km de long, de 3 à 5 m de diamètre), d'une capacité de stockage de 60 000 m3, sera ensuite construit entre Fontenay-aux-Roses et Cachan, via Bourg-la-Reine. Il permettra d'évacuer les eaux en provenance des rus des Blagis et d'Aulnay vers la station d'épuration de Seine-Amont (Valenton). Le Siaap (Syndicat interdépartemental d'assainissement de l'agglomération parisienne) sera le maître d'ouvrage de ce projet, la maîtrise d'oeuvre étant partagée entre le conseil général (pour la partie Hauts-de-Seine) et le Siaap (pour la partie Val-de-Marne). La mise en service est prévue pour le printemps 2002.

Au total, ces deux projets sont estimés à 340 millions de francs, financés par les conseils généraux des Hauts-de-Seine (120 millions de francs) et du Val-de-Marne (30 millions de francs), le Siaap (50 millions de francs), l'Agence de l'eau Seine-Normandie (120 millions de francs) et les neuf communes concernées (20 millions de francs).

Commentaires

HAUTS-DE-SEINE Deux ouvrages pour lutter contre les inondations

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX