En direct

HAUTES-ALPES / ISERE/ SAVOIE Le BTP se prépare aux JO de Turin

REMY MARIO |  le 17/11/2000  |  Hautes-AlpesSavoieEuropeEntreprisesSport

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hautes-Alpes
Savoie
Europe
Entreprises
Sport
Isère
Valider

Emergence d'un partenariat interdépartemental

Plutôt que de se lancer isolément en quête des retombées des Jeux olympiques d'hiver de Turin en 2006, les professionnels du BTP des Hautes-Alpes, de Savoie et d'Isère décident, au travers de leur fédération respective, de travailler sans tarder en liaison étroite, afin de suivre l'évolution et la préparation des travaux qui seront menés. « Nous allons tout mettre en oeuvre pour développer un véritable partenariat avec les organisateurs et les maîtres d'ouvrage de ces manifestations sportives. Le rôle des trois fédérations sera de se tenir mutuellement informées des dossiers », expliquent leurs représentants.

Les championnats du monde de ski de Sestrières en 1997 avaient déjà permis la participation d'entreprises locales à des travaux réalisés pour le compte de maîtres d'ouvrage italiens.

Les JO d'hiver de 2006 devraient susciter des rapprochements et des regroupements d'entreprises, dans la foulée de l'union des organisations professionnelles. « Ces groupements seront d'autant plus nécessaires que ces travaux risquent de survenir en période de surcharge pour nous et il faudra trouver les hommes et les matériels », explique René Chevalier, président de la FBTP de Savoie.

Pour décrocher des commandes, les entrepreneurs français misent sur leur savoir-faire. « En Italie, la construction se fait selon le principe poteaux-poutres, sans banches. Nos méthodes constructives sont différentes, avec comme points forts, le respect des délais et la capacité à travailler en zone de montagne. En matière de terrassement, nous sommes aussi bien placés », ajoute Régis Allamano, dirigeant d'une des entreprises leaders du BTP haut-alpin.

En toile de fond de cette démarche commune du BTP alpin, une autre préoccupation : donner un coup d'accélérateur à plusieurs projets d'infrastructures côté français, pour faciliter l'accès aux futurs sites olympiques.

Si chaque département a ses doléances (fin de l'axe autoroutier Genève-Annecy-Albertville en Savoie, fin de l'A51 et accès par l'Oisans en Isère, etc.), le fossé entre les Alpes du Nord et les Alpes du Sud reste immense. « On a quelques priorités et on va tenter de faire avancer des dossiers tels que la déviation d'Embrun, le franchissement du Montgenèvre ou encore la poursuite de l'A51 jusqu'à La Bâtie-Neuve, un petit tronçon de 15 km seulement », note Gérard Dupré, président de la FBTP 05.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur