En direct

Haute-Vienne La caserne de la Visitation transformée en hôtel du département
PHOTO - SO Visitation 68.eps - © brs architectes-ingenieurs/golem images

Haute-Vienne La caserne de la Visitation transformée en hôtel du département

Corinne Mérigaud |  le 12/09/2008  |  Haute-VienneDéveloppement durableEnvironnementEnergies renouvelablesCulte

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Vienne
Développement durable
Environnement
Energies renouvelables
Culte
Santé
Energie
Réglementation
Technique
Valider

La caserne de la Visitation, érigée au centre-ville de Limoges au XVIIe siècle, successivement monastère, prison, tribunal, école et enceinte militaire, accueillera d’ici à deux ans le conseil général de la Haute-Vienne. Ce chantier, lancé en juin, a été attribué à la SCP Brunet-Saunier, associée au parisien BRS Architectes. Les 450 agents territoriaux et 42 conseillers généraux prendront leurs quartiers dans l’actuel bâtiment de 8 000 m² qui sera totalement restructuré, seuls les murs porteurs et de refend et la toiture étant conservés.

Trois bâtiments de deux niveaux, soit 7 000 m², seront construits, en souterrain, au pied du bâtiment principal, pour accueillir la salle d’assemblée, quatre salles de commissions, des bureaux (3 000 m²) et locaux techniques. Un parking souterrain de 80 places est prévu.

Développement durable

Le principal marché (gros œuvre, TP, terrassement, aménagement) et la coordination de l’ensemble des lots ont été attribués à Eiffage Construction, pour un montant de 17,1 millions d’euros HT. Ce chantier s’inscrit dans une démarche de développement durable avec plan de gestion des déchets, matériaux naturels pour les revêtements de sol (caoutchouc) panneaux photovoltaïques, système de récupération des eaux pluviales et système centralisé de gestion de l’énergie. « Il s’agissait de centraliser sur un seul site l’ensemble des agents répartis aujourd’hui sur neuf sites différents à Limoges et de résoudre un problème de manque de place », précise Marc Lissandre, responsable du pôle patrimoine. L’Acte II de la décentralisation a en effet confié de nouvelles compétences aux départements, entraînant des recrutements.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : conseil général de la Haute-Vienne.

Maître d’œuvre : SCP Brunet-Saunier (Paris) associé à BRS Architectes (Paris).BE structure : AR et C. Economiste : AEI. BE fluides : CVC. BE climatisation : Inex et Itecc. BE courants forts et courants faibles : FLH. Paysagiste : Comptoir des projets.

Coût : 33 millions d’euros TTC.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur