En direct

HAUTE-VIENNE Gros effort sur les routes

jean-pierre reillac |  le 26/01/2001  |  TransportsCollectivités localesHaute-VienneTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Collectivités locales
Haute-Vienne
Transports mécaniques
Valider

Budget d'investissement en hausse de 3,8 %

Le budget du département de la Haute-Vienne sera cette année de 223 millions d'euros (1,4 milliard de francs) contre 221 millions d'euros en 2000. Cette relative stabilité n'empêche pas les dépenses d'investissement dans les orientations budgétaires, de progresser de 3,8 %. Elles atteignent 33,9 % du budget avec 41 millions d'euros (269 millions de francs) consacrés aux dépenses directes avec la part des investissements routiers qui progresse de 30 %. Les subventions d'équipements aux communes représentent elles 24 millions d'euros (157,4 millions de francs). Ce bond des dépenses routières s'explique en partie par la participation du département aux financements de routes nationales dans le cadre du contrat de plan et de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA). Mais des crédits importants sont consacrés aux routes départementales et à la voirie. Les dépenses routières du conseil général de Haute-Vienne se situent à 27 millions d'euros contre 22 millions d'euros en 2000. Près de 9,1 millions de francs sont consacrés à l'amélioration du réseau principal, avec la poursuite d'opérations déjà engagées et de nouveaux aménagements pour 1,72 million d'euros.

Une hausse due à l'augmentation du bitume

L'enveloppe consacrée aux grosses opérations de voirie se monte à 13,6 millions d'euros (89,2 millions de francs) soit une progression de 18,3 %. Une bonne partie provient de la hausse du bitume consécutive à celle des produits pétroliers. Plusieurs investissements sont programmés dans le secteur social avec la rénovation des maisons de retraites d'Ambazac et d'Eymoutiers et de plusieurs foyers logements. Le département va participer à la construction de la halte-garderie communale de Condat. 0,85 million d'euros (5,5 millions de francs) vont être consacrés à la construction de la nouvelle unité territoriale d'action sociale de Saint-Junien et à la rénovation de celle de Limoges-Beaubreuil.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur