En direct

Haute précision : une pelle, trois bouteurs et deux niveleuses guidés par satellites

PASCALE BRAUN |  le 10/02/2012  |  MoselleMatériel de chantierTransportsCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Moselle
Matériel de chantier
Transports
Communication
Valider

Sur un tronçon de 15 km de la LGV Est, Fougerolle-Ballot a expérimenté un échelon guidé en trois dimensions.

Dépassant le cadre d’une simple relation client fournisseur, le partenariat instauré entre Sitech, distributeur du matériel de guidage de Trimble (maintenant filiale de Bergerat Monnoyeur), et Fougerolle-Ballot, filiale d’Eiffage, a débouché sur un chantier pilote de haute précision le long de la LGV Est. Sur un tronçon de 15 km, tous les engins sont gérés par un seul et même système de géopositionnement par satellite. Une pelle de 65 t, trois bouteurs et deux niveleuses sont équipés d’un guidage GCS 900. Le réseau GNSS couple les informations d’une quinzaine de satellites provenant à 60 % du réseau américain GPS et à 40 % du russe Glonass. Une station fixe située à Pévange (Moselle), dont le positionnement est connu avec une grande précision, sert de référence. Elle compare sa situation avec celle que lui donnent les satellites, en déduit une correction qu’elle envoie par radio et en continu aux stations du chantier. La précision altimétrique (point faible du positionnement par satellite) descend alors à 15 mm, soit la taille d’un petit caillou, ce qui est largement suffisant pour un terrassier et nettement supérieur à la tolérance de 5 cm exigée par RFF, le maître d’ouvrage.

Premiers résultats encourageants

Sur le chantier, les stations sont pointées vers les engins qu’elles guident individuellement. Le conducteur connaît ainsi en temps réel la position de la lame de son bouteur ou de sa niveleuse, dont les mouvements peuvent être asservis, c’est-à-dire automatisés pour descendre à la profondeur requise. Pour la pelle, le fonctionnement diffère un peu : un ordinateur embarqué calcule grâce à des capteurs la position de la flèche, du balancier et du godet par rapport à un point situé sur la machine. Ce positionnement interne est combiné avec un positionnement externe donné par les satellites, ce qui permet de situer le godet dans l’espace. Piloté par de jeunes conducteurs pointus en informatique, le chantier affiche des premiers résultats encourageants. « Nous parvenons à réaliser les travaux du premier coup tout en gagnant en sécurité et en productivité. A terme, je pense que tous les grands chantiers feront appel aux technologies de guidage en trois dimensions », estime Michel Hurlain, chef topographe chargé du matériel chez Fougerolle-Ballot.

PHOTO - 612883.BR.jpg
PHOTO - 612883.BR.jpg - © Pascale Braun

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur