En direct

HAUTE-GARONNE Démarche HQE pour trente logements locatifs sociaux

jean-marie constans |  le 29/04/2005  |  Haute-GaronneCollectivités localesEnvironnementHQELogement social

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Garonne
Collectivités locales
Environnement
HQE
Logement social
Développement durable
Logement
France entière
Santé
Immobilier
Réglementation
Technique
Valider

Une opération expérimentale réalisée par l'OPDHLM

Réalisée dans le cadre d'une démarche haute qualité environnementale, l'opération concernant la construction de 30 logements locatifs sociaux à l'Isle-en-Dodon par l'office public départemental HLM de Haute-Garonne (OPDHLM) sera la première en Midi-Pyrénées à bénéficier de la certification Habitat et Environnement délivrée par Cerqual, filiale de l'association Qualitel.

Trois cibles privilégiées

Le programme, sous la maîtrise d'oeuvre de IMBE Dominique de Valicourt et Didier Miquey (Agde/Toulouse), architectes et conseil HQE, avec BEHI (Ramonville), BET simulations thermiques, comprend sept bâtiments en R + 1 et R + 2, avec une livraison prévue fin 2005. Sa réalisation implique un management environnemental répondant aux critères définis par le référentiel Habitat et Environnement. Trois cibles - un chantier à faibles nuisances, la gestion de l'énergie et le confort hygrothermique - ont été privilégiées pour cette opération. Le confort visuel, la relation harmonieuse avec l'environnement, la gestion de l'eau et des déchets d'activité représentent les autres points forts.

Deux bâtiments notamment feront l'objet d'un traitement spécifique expérimental concernant respectivement une alimentation en eau chaude solaire et la récupération des eaux de pluie pour l'alimentation des toilettes. « Cette réalisation a été conçue en fonction de deux enjeux majeurs, explique Philippe Baillade, directeur de l'OPDHLM, tout d'abord offrir un meilleur confort aux locataires, ensuite valider les économies potentielles en termes de charge de fonctionnement, notamment au point de vue de la gestion et de la consommation d'énergie et d'eau, susceptibles de représenter 30 % à 40 % des dépenses de chauffage et d'eau chaude. »

Ces économies justifient le surcoût, estimé à 10 %, d'un investissement d'environ 2,8 millions d'euros. Une démarche qui pourrait ensuite être appliquée à d'autres opérations de l'OPDHLM, qui songe à renouveler l'expérience avec un programme de 44 logements à Ramonville, dans la banlieue de Toulouse, dont le début des travaux est prévu courant 2006.

DESSIN : Pour cette opération certifiée Habitat et Environnement, le plan-masse intègre les données climatiques du lieu : courbes d'ensoleillement et direction des vents dominants.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur