Hausse du prix du bois sur pied en 2021 de +34%
Olympic National Forest, Olympic National Park Washington - © ©Stephen - stock.adobe.com

Hausse du prix du bois sur pied en 2021 de +34%

Guillaume Fedele |  le 06/05/2022  |  Négoce boisNégoce matériauxArtisan boisBoisFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce bois
Négoce matériaux
Artisan bois
Bois
France
hausse des prix
Négoscope
Valider

D’après France Bois Forêt, l’augmentation est portée par toutes les essences, avec les plus fortes augmentations en Chêne et Douglas.

France Bois Forêt, l’interprofession nationale de la filière Forêt-Bois, vient de publier son indicateur des ventes de bois en forêt privée pour l’année 2021. Et la hausse des prix d’achat aux propriétaires est forte: +34 % contre +2 % de 2020 et à la baisse enregistré en 2019 de 10 %. Le prix, toutes essences, s’élève à 81€/m3, contre 61€/m3 en 2020, soit une augmentation de 20 € le m3 de bois sur pied. D’après le rapport de France Bois Forêt, « il s’agit du plus haut niveau jamais atteint depuis la création de l’indice en 2001. »

Entre 13 et 39 % de hausse

L’augmentation est portée par toutes les essences alors que l’offre de bois est aussi en hausse. Les hausses s’établissent entre 13 % et 39 %. Dans le détail, en feuillus, l’indice du chêne augmente fortement et dépasse la barre symbolique des 200 €/m3 pour atteindre 225 €/m3. . L’interprofession constate une bonne reprise du Hêtre et du Peuplier tandis que le Frêne se stabilise. En Résineux, elle observe une très nette hausse du Douglas (+39 % à 89 €/m3.), ainsi qu’une progression du Pin maritime et une reprise de l’Épicéa commun et du Sapin.

Un rattrapage de prix nécessaire

D’après France Bois Forêt, « ce rattrapage des prix était attendu par les forestiers car depuis ces 30 dernières années, le prix du bois a nettement moins progressé que celui d’autres matériaux comme l’acier ou le ciment. Cette meilleure rémunération de la production forestière va permettre d’assurer la pérennité des forêts françaises, qui doivent être adaptées au changement climatique pour continuer à croître et répondre à la hausse de la demande, notamment liée à la transition énergétique. »

Une inflation qui va perdurer

L’interprofession poursuit : « ce niveau record des prix de vente du bois sur pied devrait perdurer dans les années à venir. Ce matériau renouvelable et local a en effet un rôle essentiel à jouer dans la décarbonation de l’économie et la souveraineté du pays. Il fait l’objet d’une forte demande de la part des consommateurs et s’intègre dans les nouvelles réglementations environnementales, comme la RE2020 destinée à diminuer l’empreinte carbone des bâtiments. »

Commentaires

Hausse du prix du bois sur pied en 2021 de +34%

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil