En direct

Harnaché et connecté
PHOTO - 13773_836235_k2_k1_1966760.jpg - © ENGIE LAB CRIGEN

Harnaché et connecté

Pascal Nguyên |  le 29/06/2018  |  Hygiène, sécurité et protection de la santé

Sur certains chantiers, la vie ne peut tenir qu'à un fil. Mais le harnais, si protecteur soit-il, fait courir des risques mortels quand il est mal mis. « En cas de chute, la durée de survie est de quatorze minutes en moyenne si le harnais est correctement enfilé [car les sangles compressent les artères, NDLR], de dix minutes s'il n'est pas bien fixé et d'aucune si la boucle thoracique n'est pas attachée », alerte Florence Livreau, ingénieure à l'Engie Lab Crigen, qui vient de mettre au point le Smart Harness, un harnais de sécurité bardé de capteurs chargés d'assurer son bon usage. Il a d'ailleurs reçu le grand prix Excellence managériale aux trophées de l'innovation Engie le 28 mai dernier.

Un harnais se compose de deux bretelles, de deux tours de cuisses, d'une boucle thoracique et d'une longe. « Nous avons utilisé plusieurs nanocapteurs pour équiper le nôtre », précise l'ingénieure. Ainsi, des capteurs de pression sont insérés dans les coussins des tours de cuisse. Un tissu conducteur équipe les bretelles et permet de vérifier qu'elles sont serrées mais restent suffisamment élastiques comme le requiert la réglementation. Un fil conducteur dans l'attache thoracique indique si celle-ci est bouclée ou non. Enfin, deux capteurs situés sur le mousqueton signalent si la longe est bien fixée à la ligne de vie, que ce soit de jour comme de nuit.

A la recherche d'un partenaire industriel. Toutes les informations sont transmises en Bluetooth pour alerter l'opérateur, voire le responsable du chantier. « Le harnais en est à la preuve de concept. Il est probable que, pour la détection de l'attache à la ligne de vie, nous options plutôt pour une autre solution qui s'appuie sur une puce RFID », indique Florence Livreau. Et d'ajouter : « Nous cherchons un partenaire industriel pour le produire. Nous lui accorderons gracieusement l'exploitation du brevet avec comme seule contre partie l'application de notre logo sur les équipements. »

A priori , cette invention est promise à un bel avenir. Engie utilise aujourd'hui 40 000 harnais pour ses salariés qui opèrent sur des sites hydroélectriques, des éoliennes, des toitures de bâtiments mais aussi qui descendent dans les égouts ou plongent à plus de 25 mètres sous terre dans le réseau de chaleur parisien.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur