En direct

Halle de Fontainebleau : lettre au directeur des Patrimoines...
La halle du marché de Fontainebleau (Seine-et-Marne), vue du dessus - © © Jean-François Cabestan

Halle de Fontainebleau : lettre au directeur des Patrimoines...

Service architecture et urbanisme |  le 17/09/2013  |  Seine-et-MarnePatrimoineCultureEtatParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Seine-et-Marne
Patrimoine
Culture
Etat
Paris
Profession
Architecture
Valider

Dans un courrier adressé à Vincent Berjot, directeur des Patrimoines au ministère de la Culture, l'historien Jean-François Cabestan le presse d'intervenir en faveur de l'édifice menacé d'une destruction prochaine... Nous en reproduisons ici la teneur.

À Monsieur Vincent Berjot, directeur des Patrimoines

Monsieur le Directeur,

Vous le savez sans doute déjà, un référé suspensif visant l'abrogation de l'instance de classement du 5 mars 2013 prononcée par la ministre Aurélie Filippetti en faveur du marché couvert de Fontainebleau (Seine-et-Marne) est sur le point d'être déposé, d'ici à mercredi ou jeudi.

La liste des personnalités qui portent ce référé aux côtés du collectif des bellifontains opposés à la destruction de la halle est impressionnante : outre les quinze Grands prix nationaux de l'architecture ou de l'urbanisme rejoints par les ingénieurs de réputation internationale que sont Michel Virlogeux et René Motro, vous aurez su par la presse que le ministre Jack Lang a décidé d'appuyer cette démarche.

Sauf à mépriser l'opinion de tant d'hommes de l'art distingués d'années en années par le ministère, de même que celle de l'un des plus grands ministres de la Culture de la Ve République, force est de reconnaître que la décision prise rue de Valois fin juillet s'est probablement fondée une évaluation incomplète de la valeur patrimoniale de cette très rare halle, construite sous l'Occupation, avec une science et une économie de moyens qui n'ont d'égale que sa solidité, son utilité et sa beauté.

Or, il est prévu que la septuagénaire de béton et de verre tombe sous la pioche des démolisseurs lundi 23 septembre prochain.

Monsieur le Directeur, il est encore temps d'intervenir; d'enrayer, peut-être, le principe d'une procédure aléatoire, dont on sait à l'avance quelle ne sera reluisante pour personne, mais surtout et sans doute d'éviter une démolition déshonorante pour le ministère de la Culture, scandaleuse pour les connaisseurs du monde entier, et par ailleurs contraire tant à l'intérêt général qu'à celui des bellifontains eux-mêmes.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur, à l'expression de ma très respectueuse et très sincère considération.

Jean-François Cabestan, Paris 1

Pour mémoire, la liste des Grands Prix s'écrit comme suit :

Grands prix nationaux de l'architecture : Frédéric Borel, Paul Chemetov, Adrien Fainsilber, Claude Parent, Dominique Perrault, Rudy Ricciotti, Francis Soler, Gérard Thurnauer et Bernard Tschumi. Grands prix de l'urbanisme : Francis Cuillier, Christian Devillers, Bruno Fortier, Yves Lion et Philippe Panerai

Commentaires

Halle de Fontainebleau : lettre au directeur des Patrimoines...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur