En direct

Haïti : les premières victimes françaises travaillaient dans le BTP

Jean-Philippe Defawe |  le 14/01/2010  | 

Deux Français, employés de l'entreprise Matière, une PME spécialisée dans la conception de préfabriqués, sont décédés lors du séisme qui a frappé Haïti.

Il s'agit des deux premières victimes françaises formellement identifiées alors que plus d'un millier de Français se trouvaient à Port-au-Prince. Jeudi, en fin de journée, le Quai d'Orsay n'avait pas confirmé cette information diffusée par le siège de l'entreprise Matière à Arpajon-sur-Cère (Cantal), qui a appris la triste nouvelle par mail.

"Un ingénieur et un cadre commercial âgés de 50 et 46 ans, tous deux employés dans la société Matière à Arpajon-sur-Cère (Cantal), sont décédés dans le séisme", a déclaré à l'AFP Hervé Blanc, le directeur administratif de l'entreprise qui emploie 250 personnes. "Leurs corps ont été identifiés sur place", a-t-il précisé en ajoutant que en ajoutant que "la priorité de la société actuellement est d'entourer les familles". Les corps auraient été retrouvés dans les locaux d'une entreprise de Port-au-Prince, selon un employé.

Matière avait notamment participé à la reconstruction d'ouvrages sur l'île après le passage de plusieurs ouragans meurtriers en 2008. Les deux employés, chargés de mener des études dans le cadre de nouveaux chantiers, étaient les seuls à travailler en Haïti pour cette société au moment du séisme et devaient rentrer ce week-end en France
L'entreprise, qui avait racheté Larive en 1993, est une PME en pleine expansion, notamment à l'international (dans 19 pays). À l'origine de ce développement, deux innovations : les ponts préfabriqués Matière® (1984), qui ont fait connaître la société dans le monde (9.000 ouvrages en place), et, en 2005, les ponts modulables Unibridge®.

Près de deux jours après le drame, une soixantaine de Français étaient toujours "activement" recherchés après le séisme, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero. 91 ressortissants français ont, en revanche, pu être évacués de Port-au-Prince vers la Martinique, a indiqué jeudi Bernard Kouchner. Parmi eux, on compte sept personnes grièvement blessées.
Le Quai d'Orsay a mis deux numéros d'urgence à la disposition des familles des Haïtiens et d'autres personnes résidant en Haïti: le 01.45.50.34.60 et le 0810.006.330

Commentaires

Haïti : les premières victimes françaises travaillaient dans le BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX