Entreprises de BTP

Habiter Mieux : les 50 000 logements rénovés auraient créé 17.000 emplois

Mots clés : Artisanat - Bâtiment d’habitation individuel - Monde du Travail

Selon une étude du cabinet Geste pour l’Anah, qui porte ce programme de rénovation dans le parc privé, les artisans et les entreprises de travaux sont ceux qui profitent le plus du programme de rénovation, avec 7 500 Equivalent Temps Plein créés. 

Habiter Mieux, créateur d’emplois ? Le programme de rénovation de logements du parc privé, porté par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), a des retombées économiques positives dans le secteur du bâtiment. C’est la conclusion d’une étude menée par le cabinet Geste pour le compte de l’Anah et diffusée à la fin du mois de juillet 2017. Pour un objectif réalisé de 50 000 logements, le programme est à l’origine de la création ou du maintien de plus de 17 000 emplois.

Dans le détail, ceux qui profitent le plus sont les artisans et les entreprises de travaux, avec environ 7 500 Equivalent Temps Plein (ETP) créés ou maintenus pour 50 000 logements rénovés. (Pour le reste de la répartition, voir graphique ci-dessous)

 

 

 

 

Ce soutien d’Habiter Mieux bénéficie principalement aux petites et moyennes entreprises. Ainsi, sur les chantiers de maison individuelle, 57% des entreprises comptabilisent 1 à 4 salariés. Les chantiers en copropriétés font quant à eux appel à des entreprises plus importantes (28% comptabilisent de 10 à 49 employés et 22% 50 salariés et plus).

 

Des filières professionnelles plus structurées

 

En plus de profiter à certaines filières, le dispositif a un impact positif au niveau local. Dans plus de 80% des cas, les chantiers sont réalisés par des entreprises du département. 

En outre, selon le cabinet Geste, les corps de métier se sont d’avantage structurés. Les professionnels ont demandé plus de formations « Reconnu garant de l’Environnement » (RGE). Pour rappel, afin d’obtenir certaines aides, notamment le crédit d’impôt pour la transition énergétique, avoir recours à un professionnel agréé RGE est obligatoire.

Côté travaux, particuliers et copropriétés ont pu entreprendre des opérations supplémentaires. Chez les ménages, dans 70% des cas, l’isolation des combles et/ou des toitures s’est ajouté au projet initial, tandis que « les copropriétaires ont pu réaliser des travaux plus ambitieux et obtenir des gains énergétiques supérieurs à 50% en moyenne à ceux exigés par le programme », comme le soutient l’étude. Au total, entre 2011 et 2016, le programme Habiter Mieux a permis de rénover 191 000 logements. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X