Culture

« Habitations Légèrement Modifiées »: le film sur la réhabilitation de la tour Bois-le-Prêtre en tournée

Mots clés : Bois - Logement social

Le film documentaire « HLM, Habitations Légèrement Modifiées », qui suit le quotidien des habitants de la tour Bois-le-Prêtre (Paris, XVIIe) de 2009 à 2011, tout au long du chantier de réhabilitation du bâtiment, est présenté le 4 juin 2014 à Lille et le 18 juin à Bruxelles.

Il y a tout juste un an, l’architecte Guillaume Meigneux présentait son film « HLM, Habitations Légèrement Modifiées » à la Société Civile des Auteurs Multimédia (SCAM) à Paris . Depuis, le documentaire qui suit les habitants de la tour Bois-le-Prêtre (Paris, XVIIe) tout au long des deux années que dura le chantier de réhabilitation du bâtiment, est régulièrement diffusé dans d’autres lieux. Des rendez-vous à ne pas manquer pour décourvir sous un autre angle le projet manifeste des architectes Frédéric Druot, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, Équerre d’argent 2011. Ce film intime, témoignage précieux d’une métamorphose inédite en milieu habité, traite de l’attachement à un lieu et de la cohabitation – difficile et/ou cocasse – entre habitants et ouvriers. Il permet de comprendre un peu mieux ce que signifie être spectateur de la transformation radicale de son lieu de vie à l’échelle du quotidien.

 

Après avoir été présenté le 18 mais au Palais de Tokyo, « HLM, Habitations Légèrement Modifiées » quitte enfin Paris et sera diffusé le 4 juin 2014 à 18h au Palais des Beaux-Arts de Lille, dans le cadre de l’exposition TAZone libre et le 18 juin 2014 à 19h à la Cinématek de Bruxelles, dans le cadre des projections Docomomo.

 

Focus

“HLM, Habitations légèrement modifiées”

Un film documentaire de Guillaume Meigneux – 2013 (76 minutes)


Produit par Cellulo Prod et INterland Films
Avec la participation du Centre national du cinéma (CNC) et de l’image animée contribution financière, avec l’aide du pole image haute-normandie en partenariat avec le CNC, avec la participation du ministère de la Culture et de la communication, direction générale des patrimoines, service de l’architecture.

Une coproduction du Fresnoy studio national des arts contemporains, avec le soutien de la Scam, bourses « Brouillon d’un rêve ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X