En direct

Habitation moderne adepte des expériences

christian robischon |  le 27/10/2017  |  Collectivités localesEurope

Eurométropole -

Loueur social bien sûr, mais pas seulement. Habitation moderne intensifie sa diversification, l'une de ses caractéristiques qu'il estime inscrite dans son ADN. « Le statut de société d'économie mixte (SEM) immobilière nous donne la souplesse pour explorer des champs d'intervention plus novateurs », relève Virginie Jacob, directrice générale.

Détenu majoritairement par la Ville de Strasbourg, le bailleur investit 70 à 80 M€ par an. Il se lance dans l'accession sociale avec 12 logements de ce type dans le programme « Jouvence » à Strasbourg-Meinau. L'opération est menée dans le cadre d'Opidia, société dédiée à l'accession constituée avec l'office public CUS Habitat et le promoteur Pierres & Territoires de France-Alsace. Deux autres projets sont en cours, dont l'un en habitat participatif. Le locatif intermédiaire, lui, connaîtra sa première livraison en juin prochain : les 25 logements du programme Rotonde (quartier de Cronenbourg) de Demathieu Bard Immobilier.

A une station de tramway de l'îlot Jeanne d'Arc qu'elle a aménagé pour 160 appartements privés et sociaux, la SEM a mené à bien, cette année, une innovation de nature géographique : la construction à Kehl, en Allemagne, de 48 logements locatifs sociaux. Ce projet transfrontalier aura été l'occasion de découvrir la maîtrise d'ouvrage « à l'allemande ».

Mesure de la qualité de l'air. La diversification s'illustre aussi par plusieurs constructions de résidences pour personnes âgées, crèches, locaux d'activités et commerces. Exemple de mixité mis en chantier cette fin d'année aux Poteries, le « Manag'R » (6 750 m2

d'habitat, locaux associatifs et restaurant scolaire) expérimentera, en outre, la mesure et le suivi de la qualité de l'air intérieur.

Pour la gestion de son patrimoine qui dépassera le seuil des 10 000 logements courant 2018, Habitation moderne donne la priorité à la rénovation énergétique. C'est le cas notamment au Hohberg à Koenigshoffen (dernière tranche à venir du programme qui s'étale de 2009 à 2019 et porte sur 1 076 logements) et au Wihrel à Ostwald, où les travaux d'isolation des 952 logements démarrent en une conception-réalisation-maintenance-exploitation (Crem) de 38 M€.

PHOTO - 9632_607806_k2_k1_1470913.jpg
PHOTO - 9632_607806_k2_k1_1470913.jpg - © HABITATION MODERNE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur