En direct

Habitat et mobilité : un chaînage systématique

le 31/05/2013  |  Collectivités localesBas-RhinHaut-RhinFrance entière

Sommaire du dossier

  1. Geneviève Brun, chargée des opérations de logement thématique au conseil général du Bas-Rhin.
  2. Brumath attend 1 200 habitants au centre-ville
  3. Sébastien Rozier, architecte urbaniste chez Ixo Architecture.
  4. Denis rambaud, vice-président de la communauté d’agglomération mulhousienne M2A chargé des transports.
  5. Les logements et les cyclistes vont transformer la zone commerciale Nord
  6. Construire haut dans un parc naturel urbain
  7. Haut-Rhin : les Quartiers innovants apprennent la couture urbaine
  8. Etudes surla défiscalisation
  9. Un projet phare à Haguenau
  10. Sélestat et Châtenois formeront un seul ensemble urbain en 2030
  11. Patricia Zander, géographe, chef de projet France du projet Interreg sur le foncier rural rhénan.
  12. Staffelfelden urbanise ses emprises héritées des Mines de potasse d’Alsace
  13. Alain Jund, adjoint au maire de Strasbourg chargé de l’urbanisme.
  14. Des crapauds et des hommes, sur les rives du Bohrie
  15. L’extension de Wattwiller confortera le village viticole
  16. JEAN Rapp, directeur adjoint de l’Agence d’aménagement et d’urbanisme du Haut-Rhin.
  17. Huningue retisse Vauban
  18. Bas-Rhin : les Quartiers Plus s’épanouissent sur le territoire
  19. Colmar : la rénovation urbaine, matrice d’un écoquartier
  20. Haguenau joue ses atouts intermodaux
  21. Les acteurs du logement disent oui à une densité équilibrée
  22. Habitat et mobilité : un chaînage systématique
  23. Les parcs régionaux en quête d’exemples
  24. Mulhouse montre l’exemple à son agglomération
  25. Un outil rhénan pour le foncier rural
  26. Strasbourg contient les chantiers dans son enceinte
  27. Le logement alsacien relève le défi de la sobriété foncière
  28. La conversion urbaine du maire d’Oberhoffen-sur-Moder

Grâce à dix ans d’avance dans la décentralisation ferroviaire, l’Alsace a établi avant d’autres régions le lien entre mobilité et densité. A travers le programme Urbagare lancé en 2009, l’Etat a incité les villes moyennes à tirer le meilleur parti urbain du boom des trains express régionaux. Les trois communes ciblées alors par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) ont arrêté des projets urbains aujourd’hui en phase préopérationnelle autour de leur gare, chacune à leur échelle : autour de 10 000 habitants pour Cernay (Haut-Rhin), de 20 000 et de 30 000 pour Sélestat et Haguenau (Bas-Rhin ; voir ci-dessus).

Le périurbain, une nouvelle frontière

La densification et le désenclavement du tissu périurbain offrent un nouvel horizon à ces réflexions. En s’appuyant sur « l’observatoire du tram-train » qui a accompagné la mise en service, en 2010, de la ligne de 20 km qui relie Thann au centre de Mulhouse, l’Agence d’urbanisme de la région mulhousienne (Aurm) change de braquet cette année : « Nous nous focalisons sur trois sites test à Vieux-Thann Zone industrielle, Wittelsheim Graffenwald et Mulhouse Dornach », annonce Viviane Begoc, directrice de l’Aurm. L’agence systématise l’articulation entre urbanisme et mobilité, comme l’illustre le titre de sa dernière « matinale », le 17 mai 2013 : « Périurbain, habitat durable et déplacement ». L’Aurm a confié à un spécialiste des transports le suivi du programme local de l’habitat (PLH) de l’agglomération : « La révision du PLH crée l’occasion de donner au réseau de transport le rôle de colonne vertébrale du schéma de cohérence territoriale », explique Viviane Begoc. Le long de la route de Soultz, l’agence accompagne le projet de bus à haut niveau de service de l’agglomération mulhousienne : un « contrat d’axe », sélectionné par l’Atelier national du ministère de l’Ecologie, catalysera la mutation urbaine des zones commerciales de Kingersheim et Wittenheim, dans la périphérie nord-ouest de Mulhouse, en s’appuyant sur les études de l’architecte urbaniste David Mangin. Ce travail fait écho aux études conduites par l’Agence de développement et d’urbanisme de l’agglomération strasbourgeoise (Adeus), en accompagnement du transport en site propre de l’ouest (TSPO), porté par le conseil général du Bas-Rhin. « A défaut de densité physique, la réflexion porte sur la densité d’usage, à travers la mise en place de rabattements qui concrétisent l’idée d’une métropole de proximité, y compris pour les habitants des zones périurbaines », explique Anne Pons, directrice de l’Adeus. Les formes urbaines adaptées à cette nouvelle vision de la densité occupent une place centrale, parmi les innovations espérées par les agglomérations de Mulhouse et de Strasbourg, rassemblées dans un pôle métropolitain depuis janvier 2012.

PHOTO - 723528.BR.jpg
PHOTO - 723528.BR.jpg

Commentaires

Habitat et mobilité : un chaînage systématique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX